Xertigny – 50 personnes pour le grand débat national

Une cinquantaine de personnes assistaient ce mardi soir au Grand Débat National, mené par deux animateurs volontaires qui avaient donné les consignes pour un débat libre dont l’objectif était de proposer des solutions sur les thèmes de la démocratie et la citoyenneté, l’organisation de l’État et des Services Publics, la fiscalité et les dépenses publiques et la transition écologique.

Deux secrétaires, également bénévoles, prenaient note et les propositions seront transmises rapidement au gouvernement.

Le premier sujet abordé fut celui du service public, de sa rupture avec les usagers et du manque de service « au public ». De la dématérialisation trop rapide et du manque de formation aux nouvelles technologies.

S’agissant de la fiscalité, les sujets qui revenaient le plus étaient ceux de l’ISF, de l’augmentation des salaires, des retraites, de réduction de la TVA, des cotisations sociales dont la CSG et des taxes sur le carburant.

Les réseaux sociaux, les médias et l’information, la vraie, la fausse, sont également des sujets préoccupants pour certains intervenants.

L’écologie et notamment le problème de l’eau, sa qualité autant que sa quantité.
Le transport et les 80 km/h, le corporatisme des syndicats, le manque de reconnaissance et de moyens des associations.

Les élections avec la reconnaissance du vote blanc, le vote obligatoire, le référendum citoyen et la transparence des indemnités.

Certains évoquèrent aussi la place de l’Europe dans notre quotidien et notre méconnaissance de l’aide qu’elle peut apporter aux citoyens.

Les temps de parole ont été respectés, ainsi que les propos de chacun, tous ceux qui l’ont souhaité ont pu s’exprimer et le débat qui s’est déroulé sereinement a fini vers 23 heures.

53169460_795834217441546_3706494181594628096_n.jpg