Centre hospitalier – L’ADEMAT lance un nouvel appel au peuple samedi 16 mars

Selon l’ADEMAT-H, « l’ARS veut imposer à nouveau la signature de son contrat de performance au travers d’une nouvelle version ( V3). Le montant global d’économie exigée n’a pas changé 25M€. On note cependant une inflexion, fruit de toutes les mobilisations. Le montant du premier volet du contrat passe de 13M€ à 6.5M€, mais la réduction n’est qu’un différé, les économies demandées à la communauté hospitalière (médecins + soignants) passent de 12.5 M€ à 18.5 et la signature de ce deuxième volet au début de l’été ».

Alors que les menaces s’alourdissent notamment avec la future loi ma santé 2022, l’ADEMAT-H ambitionne « d’afficher un front uni de la population, des élus et de toutes les forces vives du territoire. C’est le sens des 46 banderoles qui sont déployées dans les communes du secteur, y compris en Haute-Saône ».

Elles portent « un message clair de défense du centre hospitalier général de Remiremont mais aussi celui d’une vision d’avenir et d’une conviction forte : développer l’attractivité de nos territoires ».

Aussi la population, les citoyens, les élus sont invités par l’ADEMAT-H à la mise en place officielle de la banderole devant l’hôpital de Remiremont samedi 16 mars à 14 heures 30.

En présence de Jean Hingray, maire de Remiremont et président, du conseil de surveillance et en principe de Dominique Peduzzi, président du pôle d’équilibre territorial de Remiremont et de l’AMF 88.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s