Saint-Amé – ʺUne Note de Bonheurʺ en plein confinement

L’association ʺUne Note de Bonheurʺ de Saint-Amé, présidée par Fanny Grandemange, aide les enfants malades et leurs entourages mais aujourd’hui…

Notre cœur est rempli d’amour !

En cette période de pandémie, Fanny Grandemange précise : « De notre côté, nous essayons de faire de notre mieux pour mobiliser notre entourage pour apporter notre soutien autant que faire se peut. Suite à notre appel, Big Mat Remiremont a offert des sur-blouses et masques à l’hôpital de Remiremont. Un grand merci Sonia et à son PDG. La boulangerie Ange offre des douceurs tous les jours aux personnels hospitaliers de Remiremont. On essaye de se mobiliser pour aider du mieux que l’on peut durant cette période difficile. Si vous souhaitez aider, si vous avez des idées, n’hésitez pas à nous les partager. De même, si vous avez besoin de notre soutien contactez-nous. N’oublions pas tout le corps médical extérieur à l’hôpital, Pompiers, Ehpad, policiers, gendarmerie, militaires, gardiens de prisons etc…. les personnes devant continuer à travailler pour que la chaîne ne se brise pas. Les personnes âgées, isolées ainsi que les sans-abris. Nous avons une grande pensée pour tous les commerçants et artisans qui ont dû cesser leurs activités. Nous pensons à tout le monde car aujourd’hui on doit être unis et solidaires, chaque situation est différente mais importante. Notre cœur est rempli d’amour pour les ʺpetits loulousʺ malades et leurs entourages. Mais également à toutes les personnes malades qui sont en attente de soins. Dans cette attente, nous pensons que les enfants, adultes, personnes âgées, pourraient faire un dessin, une vidéo que nous pourrions relayer sur notre page. Le dessin est libre….un petit message peut être ajouté.

Envoyez votre dessin, vidéo sur notre ʺmessengerʺ. Ce n’est pas grand-chose, mais si ça peut égayer un peu le quotidien. Alors laissez libre cours à votre imagination débordante… Nous comptons sur vous…Organisons une grande chaîne de solidarité ! ».

Message pour nos concitoyens.

La présidente de « Une Note de Bonheur » : « De nombreux enfants ont connu, connaissent et vont connaitre le confinement en chambre stérile. Alors prenons exemple sur eux, ces enfants, de vrais guerriers gardent le sourire, se plaignent rarement, et dégagent une énergie d’amour et de positivité… Arrêtons de nous plaindre, c’est pour notre bien à tous… Être confiné en bonne santé, n’est-ce pas la meilleure des solutions. Prenez soin de vous ».