Remiremont – Un spectacle enregistré au Théâtre de la Miroiterie

Dernièrement, le Théâtre de poche de la Miroiterie s’est transformé en studio d’enregistrement pour le compte de la compagnie Aboudbras animée par Jessica Blanc et Jérôme Saint-Martin.

Des contes et des marionnettes.

Une collaboration de longue date s’est développée au fil du temps entre l’association CTPS du Théâtre de la Miroiterie et la Compagnie Aboudbras. Le jour de notre reportage, 12 Mai dernier, au Théâtre de la Miroiterie nous nous sommes retrouvés en présence de Jessica Blanc et Jérôme Saint-Martin d’Aboudbras mais également de Karin André et Alain Bolmont, chevilles ouvrières de CTPS (Culture Théâtre Peinture Sculpture). Une journée fut consacrée au tournage du spectacle « La Forêt des Contes » avec à la caméra Alix Vitacolonna, vidéaste et musicienne.

La compagnie Aboudbras développe la relation entre deux univers particuliers: celui du conte et celui de la marionnette. S’adressant autant aux enfants qu’aux adultes elle explore l’oralité et l’univers des contes et des histoires en relation avec les arts de la marionnette et les formes visuelles. Ce travail s’accompagne d’une utilisation de la voix et du chant, du corps et de la danse, faisant ainsi la part belle à la dimension humaine. Le répertoire  de la compagnie intègre des contes d’ici et d’ailleurs ainsi que des poésies et des textes d’auteurs proche de la littérature orale. Ce sont des paroles et voix qui souvent nourrissent une profonde réflexion sur l’humain et son rapport au monde. Chaque travail de mise en scène est réalisé à partir d’une réflexion sur la matière : La compagnie travaille le plus souvent avec les matières naturelles, tels que terre, bois, eau, …, le papier et le textile. La compagnie Aboudbras développe son projet artistique depuis 2001. Depuis son installation en 2007 sur le territoire vosgien, la compagnie souhaite agir en faveur du développement culturel en milieu rural. Elle intègre en 2011 la coopérative pour les métiers artistiques et culturels ʺArtenreelʺ à Strasbourg.

La Forêt des Contes… une forêt de papier.

Avec le spectacle  « Märchenwald   / La forêt des contes », la compagnie Aboudbras souhaite transmettre son rapport affectif à la langue allemande et aux contes des frères Grimm qui ont bercé l’enfance de l’artiste franco-allemande Jessica Blanc, car c’est dans cette intimité de la langue que se révèle aussi sa beauté. Le spectacle a été conçu dans un dialogue vivant entre les langues des deux comédiens, pour faire entendre la musicalité de chaque langue et pour permettre la compréhension des différents récits par un public franco-allemand ou par des français apprenant l’allemand  (ou des allemands apprenant le français). Sur scène se trouve une longue table qui représente un grand bureau. Deux personnes arrivent avec une pile de livres qu’ils commencent à feuilleter et à découvrir.  Entre eux s’instaure un dialogue, comme une mise en bouche littéraire et poétique, et voilà que le livre s’anime et le conte prend vie. Le décor de l’histoire s’installe, les personnages de papier naissent et  commencent à évoluer  dans un décor  pop-up, qui peu à peu se transforme en forêt de papier. Une forêt remplie de mystère, lieu de métamorphose pour des contes merveilleux. Et c’est là, une invitation qui vous est faites d’entrer dans cette forêt pour découvrir ou redécouvrir des contes connus ou moins connus issus du répertoire des frères Grimm. Le choix des contes a été fait par rapport à la présence de la forêt, ce sont donc des histoires qui se déroulent à l’intérieur ou à sa lisière. La forêt devient un personnage à part entière, sa présence peut être discrète, elle peut être accueillante et devenir refuge, ou au contraire être le lieu de la peur, de l’abandon, puis enfin de la transformation…

Pour plus de détails sur le spectacle en question, consultez le site internet « Aboudbras ».

J.C B.