Plusieurs clients vosgiens pour le massage naturiste qui finissait en prostitution

Courant février 2021, la brigade de recherches de Toul est informée qu’une activité de massages naturistes aurait lieu sur la commune de Gondreville (Meurthe-et-Moselle). Avec l’accord du Parquet de Nancy, une enquête est diligentée pour caractériser des faits de proxénétisme et de travail illégal.

Les investigations menées permettront de démontrer que les activités de massages finissent régulièrement sur des prestations sexuelles.

Exerçant de manière illicite, la prostituée se faisait payer exclusivement en espèce et ne déclarait pas ses revenus ; 50.000€ en espèce ont été saisis et remis à la Caisse des dépôts et consignation et près de 47.000€ également saisis sur des comptes bancaires .

L’enquête a également permis d’identifier un autre mis en cause apportant une aide matérielle et financière à la jeune femme.

53 clients « fidèles » ont été entendus pour recours à la prostitution.

Ils seront tous sanctionnés par l’obligation de suivre un stage payant de sensibilisation à la situation des prostituées.

Les deux mis en cause principaux sont convoqués devant le tribunal judiciaire de Nancy le 22 septembre 2021.

La direction d’enquête et les garde à vue principales ont été assurées par la brigades de recherches de Toul.

L’unité a bénéficié du renfort de brigades de Meurthe-et-Moselle, des Vosges et de la Moselle pour les auditions des clients et d’équipes cynophiles pour les perquisitions.