Grand Est – L’ARS invite à nouveau toute la population à se faire vacciner le plus rapidement possible.

PLUS DE 6 MILLIONS D’INJECTIONS DEPUIS LE DEBUT DE LA VACCINATION EN GRAND EST

Devant la montée en charge du variant delta dans notre région (taux d’incidence : 130,1 pour 100 000 habitants à ce jour), pour nous permettre d’avoir une rentrée plus sereine et éviter une 4e vague épidémique importante dans notre région, l’ARS invite à nouveau toute la population, notamment les plus jeunes et les plus fragiles, à se faire vacciner le plus rapidement possible.

Depuis le début de la campagne de vaccination dans le Grand Est, plus de 3,5 millions habitants de la région ont reçu au moins une injection (soit 64,5% de la population totale) et 3 millions sont désormais complètement vaccinés (soit plus de  4% de la population totale)1, en constante augmentation.

Cette accélération de la campagne vaccinale est encourageante ; elle doit se poursuivre et s’amplifier dans les semaines à venir au vu de la situation épidémique.

Depuis quelques semaines, on note une forte montée en puissance grâce à la mobilisation de tous les acteurs de la vaccination, en centres de vaccination et en ville :

• 358 000 injections ont été réalisées ces 7 derniers jours (12 -17 ans : 48 000, 18-24 ans : 47 000). Déjà 40% des 12-17 ans et 65% des 18-24 ans ont reçu une première injection ;

• Les livraisons de doses ont été plus nombreuses vers les centres de vaccination et vers la ville pour les professionnels de santé : 215 000 doses réceptionnées la semaine du 26 juillet ;

• A ce jour, plus de 250 000 rendez-vous sont possibles la semaine du 2 août dans les centres de vaccination.

Le dépistage se poursuit toujours en Grand Est afin de détecter le plus grand nombre de personnes porteuses du virus, et casser ainsi les chaines de contamination. Des opérations de dépistage gratuit, sans rendez-vous et sans ordonnance sont organisées sur l’ensemble du territoire (sante.fr).

Restons mobilisés et vigilants. Pour freiner efficacement la propagation du virus, nous devons continuer d’utiliser tous les moyens à notre disposition, à savoir le respect des gestes barrières, le déploiement des mesures TAP (tester/alerter/protéger) et la vaccination.

1 Données du 2 août 2021.