Vagney – Les Fils Canouche : des musiciens sous tension

Un soir d’été en la chapelle : concert du 18 août 2021. 

Les Fils Canouche : des musiciens sous tension.

 

Et voici que s’achève déjà une saison 2021 riche en émotions musicales. Pour respecter la tradition, c’est avec de la musique jazzy apparentée manouche et musique du Monde que prend fin le festival Un Soir d’été en la Chapelle, une chapelle devenue église pour raison sanitaire. Fort heureusement d’ailleurs car pour accueillir les deux cent cinquante personnes présentes, il aurait fallu pousser les murs de la petite chapelle Saint Del de Gerbamont !

Dès l’entrée en scène de Samuel à la clarinette, Xavier à la guitare, Eric à l’accordéon et Stéphane à la contrebasse, un courant énergisant passa entre les bancs de l’église Saint Lambert. La mise en lumière des superbes vitraux du Maître verrier Gabriel Loire ajouta au charme de ce cadre insolite, le chœur de l’église Saint-Lambert de Vagney !

 

Et la mécanique Canouche se mit en marche… Entre exercices de style, improvisations, valse à cinq temps, rumba manouche ou tango fougueux, aucun temps mort. Public en attente, musiciens exaltés, les cordes de la guitare de Xavier sautent… de plaisir et l’on répare et pour que le spectacle continue, Eric improvise et Samuel vibre et Stéphane swingue. Belle entente cordiale entre ces quatre amis, magiciens des sons qui n’hésitent pas à entremêler les lignes musicales, à mystifier le public aux aguets… Puis soudain, la tempête se calme et des arabesques mélodiques se dessinent pour un pur moment de plaisir douceur.

Le public est conquis, il n’envisage pas une seconde que l’enchantement prenne fin, il frappe dans ses mains, il tape du pied. Et les Fils Canouche répondent « présent » malgré la sueur qui ruisselle sur les visages.

 

Pour plaire à tous, ils vont bientôt se déplacer dans la grande allée pour offrir aux plus éloignés des notes sans cesse renouvelées, généreuses et voyageuses, gitanes en quelque sorte.

Le public debout vibre encore et encore avant que la dernière note ne retentisse sous les voûtes de l’église étonnée, à l’acoustique quasi parfaite.

 

Le festival Un Soir d’été en la chapelle 2021 , mis en place par l’Association Musique et Culture en Hautes Vosges, fut un souffle bienfaisant en ces temps particulièrement maussades, à la hauteur de l’attente d’un public privé de musique vivante pour cause de pandémie.

Texte et photographies : Danièle Perrin.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s