Saint-Maurice-sur-Moselle – Le tribunal rejette le recours de Charline Grosjean contre le supermarché

Saint-Maurice-sur-Moselle va accueillir un supermarché pour la première fois de son histoire. Carrefour Proximité a choisi d’y implanter une supérette, en bordure de la Route Nationale 66, sur un terrain situé au centre de la commune.

Sa zone de chalandise comprend à la fois Saint-Maurice-sur-Moselle et Bussang, en amont, 2.800 habitants à elles deux. Sa taille (400 mètres carrés) s’adapte au potentiel de clientèle.

Cependant, Charline Grosjean ne l’entend pas de cette oreille. A tête d’une épicerie, elle dénonce la concurrence que lui causerait ce supermarché.

C’est pourquoi elle a engagé un recours devant le tribunal administratif de Nancy, contre le permis de construire accordé par la commune de Saint-Maurice-sur-Moselle et contre Carrefour Proximité. Dans sa réunion du 18 juin 2020, le conseil municipal avait désigné Maître Fabrice Gartner, avocat à Epinal, pour représenter la commune dans cette instance.

Un an plus tard, le tribunal administratif de Nancy vient de rendre sa décision. Il a rejeté le recours de Charline Grosjean.

Rappelons que cette création prévoit l’embauche de 6 à 8 personnes. Pas négligeable dans une vallée de la Haute-Moselle sinistrée par la disparition de la mono-industrie du textile.