Journée mondiale des arthrites – Spondyloarthrites : un rhumatisme inflammatoire fréquent chez les jeunes

Plus d’1 fois sur 2, ces rhumatismes chroniques débutent entre l’âge de 20 et 30 ans. Hommes et femmes sont touchés avec la même fréquence. Douleurs inflammatoires de la colonne vertébrale, au niveau des hanches, des genoux ou du tendon d’Achille, la spondyloarthrite peut également se manifester au niveau de l’œil, du tube digestif ou bien de la peau.

Pour améliorer l’information du grand public et des professionnels de santé, le CHRU de Nancy organise mercredi 13 octobre 2021, une webconférence en lien avec l’Association France spondyloarthrites (AFS) et l’Association française de lutte anti-rhumatismale (AFLAR), avec le soutien institutionnel de Novartis.

Les thématiques au programme : signes d’alerte et d’aggravation, vaccination covid, activité physique adaptée, atteintes de la peau, accepter sa maladie et la vivre au quotidien avec son entourage. Les participants pourront échanger avec les intervenants :

rhumatologues, dermatologue, médecin du sport, psychologue clinicienne et représentantes des associations.

En savoir + http://www.chru-nancy.fr/index.php/spondyloarthrites-un-rhumatisme-inflammatoire-frequent-chez-les-jeunes$

Le CHRU de Nancy investi de longue date pour les spondyloarthrites

Le service de rhumatologie s’est toujours pleinement investi dans tous les domaines liés à la pathologie :

  • recherche des causes et mécanismes de la maladie ;
  • mise au point d’outils pour un diagnostic et une prise en charge plus précoce (imagerie, échographie) ;

  • innovations thérapeutiques (biomédicaments et thérapies ciblées, rhumatologie interventionnelle) ;

  • éducation thérapeutique du patient (séances individuelles et ateliers de groupe) ;

  • pratique d’activités physiques adaptées ;

  • prise en charge des comorbidités et maladies associées en étroite collaboration avec les autres services du CHRU.

Fort de cet investissement et de cette multidisciplinarité, le CHRU de Nancy offre au patient une prise en charge à la fois complète et personnalisée, à travers des parcours dédiés : consultations, hospitalisations de jour, séances et ateliers d’éducation thérapeutique. La prise en charge, sans cesse actualisée afin de répondre aux recommandations nationales et internationales en pleine évolution dans ces affections, se doit d’être innovante tout en restant humaine. Le CHRU de Nancy a donc tissé des liens étroits avec les associations concernées, pour faire connaître ces maladies et rompre l’isolement du patient.

Information et soutien pour les malades et leurs proches

L’Association France Spondyloarthrites (AFS) agréée par le ministère de la Santé, membre de l’ASIF, est une association administrée par des malades et pour les malades souffrant de spondyloarthrite partout en France.

Accueil

L’Association française de lutte anti-rhumatismale (AFLAR) est la seule association dédiée à l’ensemble des affections ostéo-articulaires. Reconnue d’utilité publique, cette organisation « ombrelle » regroupe des associations affiliées, des patients… https://www.aflar.org/

Ma Vie de Spondy Ensemble autrement : témoignages, conseils et outils pratiques pour mieux vivre avec la spondylarthrite ankylosante. https://www.maviedespondy.fr/

Spondyloarthite : de quoi s’agit-il ?

Qu’est-ce qu’une spondyloarthrite ?

Les spondyloarthrites constituent un groupe de plusieurs rhumatismes inflammatoires chroniques qui touchent les enthèses, c’est à dire les zones d’insertion sur l’os des tendons, des ligaments ou de la capsule articulaire.

La maladie peut se manifester par différents signes, qui ne sont pas tous présents ou simultanés :

  • des douleurs inflammatoires de la colonne vertébrale (atteintes du squelette dites axiales) ;
  • des douleurs inflammatoires des membres (atteintes du squelette dites périphériques) touchant les grosses articulations (hanches, genoux le plus souvent) et/ou des tendons (tendon d’Achille le plus souvent) ;

  • des manifestations inflammatoires (dites extra-articulaires) qui ne touchent pas les articulations, mais certains organes, comme l’œil, le tube digestif ou la peau.

  • Qui est touché par la spondyloarthrite ?

    En France, la fréquence des spondyloarthrites dans la population est estimée à presque 0,3% comme pour la polyarthrite rhumatoïde. Hommes et femmes sont touchés avec la même fréquence et plus d’1 fois sur 2, la maladie débute entre l’âge de 20 et 30 ans.

    Quelles sont les causes de la spondyloarthrite ?

    Si l’origine exacte est encore inconnue, plusieurs facteurs peuvent interagir à un moment donné pour que la maladie se révèle : environnementaux, psychologiques, génétiques ou infectieux.

    Plus d’informations : https://public.larhumatologie.fr/grandes-maladies/spondyloarthrite.

    Votre commentaire

    Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

    Logo WordPress.com

    Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

    Photo Google

    Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

    Image Twitter

    Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

    Photo Facebook

    Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

    Connexion à %s