Ski roues – Léonie Perry et Serge Dubief dominent la Montée du col Amic

Le vétéran du SC Ranspach s’est imposé devant la relève vosgienne dans la deuxième édition de la montée du col Amic.

Organisée par la commission nordique du comité départemental du Haut-Rhin, la montée du col Amic a réuni 75 concurrents, des U13 aux seniors, ce dimanche matin au départ du parcours de santé de Soultz. Quelque peu boudée par les clubs du versant vosgien, cette deuxième édition a attiré essentiellement des skieurs alsaciens, pour le compte de la coupe des Vosges-Crédit Mutuel.

« Mobiliser une quarantaine de bénévoles, pour une si petite participation, c’est dommage. Il faudra revoir certaines priorités sportives » pestait Jérémy Weibel.

Avec la bénédiction de la météo, tous ont pu affronter une route à peine humide. « Après notre stage interne d’une semaine en Autriche, certains jeunes ont bien réagi et d’autres moins » poursuivait l’entraîneur du SC Ranspach.

A domicile, les fondeurs de la vallée de la Thur se sont montrés à leur avantage. A commencer par Serge Dubief, toujours impérial à 48 ans cette année, en l’absence de la plupart des ténors régionaux. A l’issue des 9 kilomètres de course, il s’impose en rejetant à 37 secondes son dauphin et camarade de club, Antonin Schoeffel, pendant que le U20 vosgien Pierre Jan complète le podium à 1 minute 08.

Enquiquiné par son dos, Serge Dubief a pourtant dû mettre la compétition entre parenthèses, il y a quelques années. « Mais dès que j’ai pu, j’ai repris l’entrainement à une cadence régulière. J’ai arrêté la course à pied et je fais beaucoup de ski-roues et de VTT. Il faut dire aussi qu’en prenant de l’âge, le sport est le meilleur moyen de rester en forme à l’image de notre chef de fil André Grob. A 78 ans, il continue de courir et montre que l’entretien physique paie ».

Pendant que les jeunes ont lancé l’explication sur un rythme élevé, Serge Dubief a su gérer son effort avec un métier consommé. En mode diesel. « Comme Antonin Schoeffel, les jeunes sont partis en poussée et se sont retrouvés en sur-régime. Alors que les anciens comme moi optent pour la formule traditionnelle. A mon train, j’ai repris place par place. Avec une bonne paire de skis et ma forme du jour, ça ne pouvait que rigoler » savourait le vainqueur.

 

En principe, la compétition régionale reprendra ses droits sur la neige, cette fois, le dimanche 12 décembre. « Il ne faut pas se leurrer, c’est les jeunes qui me mettront à leur tour la pilule. Je me battrai dans ma catégorie d’âge » s’amusait Serge Dubief, fier également de la victoire de sa fille Aude chez les U13 première année.

Côté féminin, Léonie Perry, l’espoire de la Bressaude, était naturellement au-dessus du lot. Quant à la relève, les Vosgiens empochent trois succès avec Edouard Blaison (Vagney-Rochesson) en U17, Clara Vaxelaire (La Bressaude) en U15 et  Eliott Maury (Gérardmer SN) en U13, pendant que les Ranspachois en enlèvent deux à domicile, avec Maxime Bally en U15 et Roxane Nilly en U13.

David Jeangeorges.

Tous les résultats en cliquant ici.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s