Pour son centenaire, la fanfare de l’Union Musicale de Basse-sur-le-Rupt fait salle comble à Remiremont

L’Union Musicale de Basse-sur-le-Rupt, a été fondée en 1921, de la fusion entre l’harmonie Saint-Nicolas, attachée à la paroisse de Planois, et de la Concordia, liée à l’industrie textile de Trougemont. Dans le cadre du centenaire de sa création, ses musiciens offrent deux concerts ce week-end au centre culturel Gilbert-Zaug de Remiremont.

Le premier a fait salle comble samedi soir en réunissant plus de 300 spectateurs dont plusieurs élus, à commencer par Nadine Perrin, maire de Basse-sur-le-Rupt, et Jérôme Mathieu, conseiller départemental du canton de La Bresse. Un second concert est donné ce dimanche 21 novembre 2021 à partir de 14 heures 30.

Pas moins de 24 titres ont rythmé la soirée, de 20 heures 30 à minuit, avec une rigueur qui n’exclut pas la bonne humeur. C’est ainsi que le chef Pascal Claudel est apparu sur scène depuis la trappe du souffleur et en… robe de chambre, avant d’enfiler l’uniforme rouge et noir, comme l’ensemble des 60 musiciens.

Certains d’entre eux, qui ont quitté la région, sont revenus pour jouer avec leurs anciens camarades, spécialement pour l’occasion. Des mois de répétition ont été nécessaires pour préparer l’évènement soutenu par le programme FEADER, la Direction Régionale des Affaires Culturelles, la Région Grand Est, la communauté de communes des Hautes-Vosges, le Département des Vosges, la Caisse d’Allocations Familiales et le Crédit Agricole.

Les musiciens ont réservé au public un programme riche en émotions. Il y en avait pour tous les goûts, du plus averti mélomane au spectateur plus occasionnel, du plus jeune au moins jeune.

 

Entre chaque morceau, la présidente Patricia Bonne a rappelé l’histoire de l’UMB. Cette soirée a ainsi fourni l’occasion à Nadine Perrin de remettre des médailles à Marie-Lorraine Claudel, Mickaël Claudel et Marie Claudel pour 20 années consacrées à l’UMB, à Pascaline Curien-Claudel et Patricia Bonne pour 25 années, et François Claudel pour 50 ans, soit la moitié de l’existence de l’UMB !

Selon les calculs de la présidente, François Claudel aurait participé à plus de 3.000 concerts et expiré 45.000 litres d’air en faveur de l’UMB. Une soirée placée également sous le signe de l’humour, on vous l’a dit.

C’était ensuite au tour de Pascal Claudel, aux côtés de son épouse, de recevoir une médaille, pour ses 20 années en tant que chef, et l’hommage de ses trois filles, au quotidien bercé par la… musique.

Deux rappels du public venaient conclure une formidable soirée.

David Jeangeorges.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s