Remiremont – Acte 1 du réaménagement forestier ornemental de la Promenade Charles David  

C’est un événement qui a rassemblé ce vendredi matin élus et membres du Club Rotary au lieu-dit Le Calvaire et plus précisément le long de l’agréable Promenade Charles David. Une rencontre fusionnelle dans le cadre d’un nouvel axe stratégique de développement durable au Rotary International. Mais il s’agissait aussi de sceller de manière concrète les 66 ans du Club rotarien de Remiremont, ainsi que l’a traduit son président Philippe Perriot. Ainsi, ce sont 66 jeunes arbres qui prendront racine dans cet environnement d’ici le printemps prochain. Ce vendredi, les 14 premiers plants y ont trouvé leur place.

Un projet qui se concrétise et qui avait démarré l’an passé avec les coupes sanitaires affectant les arbres malades et jugés dangereux le long de la promenade Charles David. En partenariat avec l’Office National des Forêts, un bilan a ensuite été dressé par la municipalité de Jean-Benoît Tisserand et c’est ainsi que le projet a vu le jour avec le Rotary. Un projet à la fois soutenu et encouragé par Frédéric Simon, adjoint au Développement durable, à l’Environnement et aux Espaces Naturels et Jean-Claude Hutter, conseiller municipal délégué à la forêt.

C’est ainsi que Philippe Perriot a tenu à saluer leur présence respective, tout comme celle du premier magistrat de la Ville, tout en soulignant l’implication dans ce projet d’Isabelle Schild, directrice générale des services de la mairie, sans oublier les femmes de terrain que sont Aureline Dirand et Andrée-Anne Ravet, aux commandes des services techniques. Le président Perriot accordait également une mention spéciale à l’équipe des rotariennes et rotariens du club romarimontain.

Des arbres offrant couleur et fleurs odorantes

Puis évoquant les plantations du jour, il précisait : « nous avons sélectionné des arbres dits sans souci, peu exigeants, les plus jolis possibles et cela en fonction de nos envies, mais encore du cadre exceptionnel des lieux, de l’attrait de ce site pour les romarimontains et bien entendu des conseils des pépiniéristes locaux ».

Un président qui prenait aussi à coeur d’évoquer la panoplie des acquisitions ainsi effectuées, dont un cytise, arbre plein de charme à la floraison abondante, un bouleau pleureur, un prunus « pissardii » donnant des fleurs roses au printemps, un érable vert offrant de magnifiques couleurs à l’automne, de même qu’un aubépine « non pas pour faire de l’infusion, mais pour ses fleurs blanches-rosées odorantes ». Autant d’arbres s’ouvrant à la pollinisation et qui feront donc le bonheur des abeilles.

 

Son cours de botaniste terminé, Philippe Perriot tenait à insister sur la teneur toujours positive d’un bon partenariat entre le club du Rotary et les élus de la ville. « C’est en fait l’essence de la réussite » a t-il traduit, tout en donnant rendez-vous début mars 2022 pour une seconde tranche concernant les plantations. Des arbres d’ores et déjà réservés et mis en jauge.

 

Denis Philippe.

Photographies : Christian Schirm.