Hausse des charges : les éleveurs laitiers vosgiens s’estiment en danger !

Communiqué des Jeunes Agriculteurs des Vosges.

Alimentation animale, bâtiments, énergies, matières premières, engrais, matériel,… Tous les facteurs de production agricoles sont à la hausse et dans certains cas flambent littéralement.

Cette hausse des intrants agricoles impacte toutes les productions et tous les systèmes, il est grand temps de tirer la sonnette d’alarme.

Les éleveurs dont les résultats sont fortement dépendants du coût de l’alimentation des animaux, sont particulièrement touchés. Entre des prix de vente de leurs produits insuffisants et une flambée du coût de l’aliment : l’étau se resserre dangereusement.

Au-delà de l’impact économique sur les exploitations, c’est la production elle-même qui est en jeu.

Les agriculteurs vosgiens sont très inquiets face à des phénomènes incontrôlés qui conduisent à des prix des intrants inaccessibles. Comment continuer à produire dans ces conditions ? Cette situation anéantit les trésoreries et toute capacité d’investissement alors que les défis sont si nombreux à relever.

Afin de faire prendre conscience à l’ensemble des acteurs de la chaîne alimentaire, les Jeunes Agriculteurs des Vosges et la FDSEA des Vosges ont décidé de mener des actions « coup de poing » sur les laiteries vosgiennes. Des prix en berne ou qui progressent trop peu pour rééquilibrer les comptes ne sont plus acceptables. Il est temps d’agir pour ne pas mettre en péril le revenu des agriculteurs mais surtout pour maintenir une production agricole et une capacité à fournir les besoins alimentaires au quotidien pour nos concitoyens.