Remiremont – Un rêve exaucé avec le passage de Saint-Nicolas

Il y avait foule ce dimanche à la nuit tombée dans les rues du centre ville pour le cortège de la Saint-Nicolas. Un rituel que petits et grands ne voulaient manquer sous aucun prétexte. Un défilé qui s’inspirait des rêves d’enfants. Un moment magique tout en lumière et en musique sous la grande voûte étoilée des illuminations de fin d’année.

Un cortège évidemment encadré par les services de sécurité, police municipale et nationale et ouvert par le char sur lequel avaient pris place les musiciens de l’Orchestre d’Harmonie de Remiremont, tenues bleues et bonnets rouges sur la tête et jouant des airs adaptés que le public pouvait reprendre à sa guise. Suivaient les jeunes du twirling-club faisant tourner leurs bâtons lumineux, suivis du groupe folklorique des Corrévrots et Vaudés, toujours apprécié pour ses danses traditionnelles en sabots.

Le thème des rêves d’enfants demeurait ensuite pleinement abordé avec le char de l’Union des Entreprises, Commerçants et Artisans de Saint-Nabord, (UECAN) mettant à l’honneur papillotes, bonbons et caramels. Autour du char, plusieurs membres de l’Union distribuaient les petites gourmandises enveloppées, un geste pleinement apprécié. Arrivait ensuite le char de Gros Nounours réalisé par l’association FLAC (Fêtes, Loisirs, Animations, Culture). Un plateau décoré à la vosgienne et conduit par le bien connu romarimontain Pierre Tisserant, qui signait cette année sa 56ème participation à la construction d’un char, diverses associations confondues.

Le défilé continuait sa marche avec une musique de circonstance, celle des Anciens du 18ème RT d’Epinal, traditionnellement appelée « Les Grognards ». Se présentaient ensuite les trois chars réalisés par l’Amicale du Personnel Communal de la ville, association que préside Andrée-Anne Ravet. Avec en premier lieu le char des Pirates, suivi par celui baptisé Le Château Fort.

C’est la formation musicale des « Sans Pistons » d’Eloyes qui ouvrait magistralement la voie au 3ème char préparé par la ville et sur lequel avait pris place le bon patron de la Lorraine. Un Saint-Nicolas particulièrement gracieux, accompagné de la jeune Cassandre Renaud, gagnante du concours 2021 et dont le dessin a été repris pour l’affiche annonçant le défilé du jour. La jeune Romarimontaine a du même coup réalisé son rêve en parcourant la ville aux côtés de Saint-Nicolas.

L’Evêque de Mire, acclamé de bout en bout du parcours, n’a pas failli à la tradition, celle de marquer un arrêt devant le Palais Abbatial, siège de la mairie, afin de recevoir les clés de la ville qui lui ont été remises par son premier édile, Jean-Benoît Tisserand, sous les applaudissement du public présent. Saint-Nicolas nous fera toujours rêver, comme la petite fée apparue sur son vélo durant le défilé. Un défilé magique !

Denis Philippe.

Photographies : Christian Schirm.