Ski de fond – Rémy Grosdidier et Justine Jeanningros s’imposent au challenge Michel-Didierlaurent

19 mois plus tard, la coupe des Vosges-Crédit Mutuel a repris ses droits, ce dimanche à Rochesson avec les succès de Rémy Grosdidier, 40 ans, et de Justine Jeanningros, 17 ans.

L’occasion était trop belle, les bénévoles du ski-club de Vagney-Rochesson ont profité d’un enneigement exceptionnel à cette époque sur le site des Truches à Rochesson, à seulement 600 mètres d’altitude, pour organiser le challenge Michel-Didierlaurent. Celui-ci est venu enfin relancer la coupe des Vosges-Crédit Mutuel, aux arrêts de rigueur depuis 19 mois, le 8 mars 2020, et le début de la crise sanitaire.

Près 80 concurrents ont saisi l’occasion de renouer enfin avec la compétition et ce peloton aurait été plus volumineux encore sans la concurrence de la coupe de France disputée dans les Alpes, par une trentaine de Vosgiens. Dans ces conditions, les fondeurs chevronnés ont bondi sur l’aubaine pour se tailler la part du lion. Quatre masculins, à la quarantaine d’années affirmée, se placent parmi les cinq premiers ! A commencer par l’Alsacien Rémy Grosdidier (SC Oberhaslach), 40 ans tout juste, au-dessus du lot au terme de 24 minutes de course. Son plus proche rival, le Bressaud Julien Humbertclaude, 33 ans, lui concède 37 secondes 7 et le Bas-Rhinois Nicolas Krempp, 52 ans, est rejeté à 1 seconde 42.

Rémy Grosdidier a d’autant plus savouré sa matinée qu’il partait à la découverte des pistes des Truches, réputées pour abriter le plus petit téléski des Vosges. « Je n’avais jamais couru ici, je ne connaissais pas ces pistes,  je les avais aperçues en passant dans le coin en vélo. C’était sympathique de les découvrir » confiait l’ancien cycliste, venu sur le tard, il y a sept ans, à la compétition en ski de fond. « La neige était un peu dure à l’échauffement puis ça s’est détendu. J’ai pu bien poser les skis et essayer de ne pas chuter ».

Rémy Grosdidier a répété ses gammes en avalant les kilomètres en ski-roues avec, inscrites en gras sur son calendrier, les longues distances. « Je prépare surtout la Trace vosgienne et la Nordique des Crêtes. Ce sont des courses qui me vont bien. Je ne sais pas encore si je participerai à la Transjurassienne ».

Son dauphin Julien Humbertclaude goûtait au bonheur de disputer l’une de ses rares courses de la saison « je suis l’entraîneur de l’équipe des Vosges de biathlon et le reste de l’hiver, je serai pris pour l’encadrer sur les courses nationales. Pour une reprise, c’est cool de courir sur ce superbe site peu utilisé. Grosdidier était plus fort, j’ai essayé de rester au contact ».
Nicolas Krempp se rappelait ses débuts il y a 40 ans. « C’était en UNSS. A mon âge, je n’ai plus les mêmes dispositions qu’à 35 ans, je privilégie maintenant le plaisir de courir entre vélo, VTT et ski. Je ne me suis d’ailleurs pas préparé spécifiquement, hormis en faisant de la poussée ».

Chez les féminines, la U20 Justine Jeanningros (Lac Blanc SN) se souviendra de sa première course avec les seniors qu’elle remporte avec 6 secondes d’avance sur la quadragénaire Caroline Finance (SC Oberhaslach). « Ça allait super bien malgré une petite chute. Je me suis rassurée, je n’ai fait qu’une course en coupe de France lors de la saison passée. J’espère être retenue par le comité régional pour aller sur le circuit national ».

Reste et c’est rassurant pour l’avenir, que la catégorie la plus volumineuse était celle des U15 avec les succès des Vosgiens Clara Vaxelaire (La Bressaude) et Marius Thiriat (Basse-sur-le-Rupt SN). Le ski de fond continue aussi de susciter l’intérêt de la jeunesse !

C’est en présence de l’épouse de Michel Didierlaurent que le palmarès s’est tenu autour de Lionel Didierlaurent, président du ski-club Vagney-Rochesson.

David Jeangeorges.

Tous les résultats en cliquant ici.