Remiremont – Le gouvernement débloque 50.000 euros pour la future école de formation textile

Grand Est : 3 projets d’Écoles de production soutenus par l’État.

Les écoles de production 

Les écoles de production sont des écoles techniques privées, reconnues par l’État, qui offrent une « troisième voie » de formation, entre les lycées professionnels et les CFA. La scolarité est gratuite ou d’un coût très faible. Ces formations professionnelles qualifiantes sont basées sur une pédagogie innovante du « faire pour apprendre » avec deux tiers du temps en activité pratique et un tiers du temps en enseignement théorique dans un seul lieu : les jeunes y apprennent un métier en produisant des commandes pour répondre à de réels clients. Les formations proposées dans les écoles de production sont diplômantes (CAP, BAC pro), avec un taux de réussite moyen de 93%. À l’issue, les jeunes s’orientent soit vers l’emploi, généralement dans les entreprises clientes de l’école (5 à 6 promesses d’embauches en moyenne), soit en poursuite d’étude, en apprentissage principalement. Il existe aujourd’hui 42 Écoles de Production en France. 

Soutien de l’État aux écoles de production 

Dans le cadre de son offre d’accompagnement de la formation professionnelle, la Banque des Territoires apporte son soutien aux Écoles de production. Depuis 2018, elle a financé 9 missions d’ingénierie pour des projets d’Écoles de production, dans le cadre du programme Territoires d’industrie. Ces missions ont pour but de bien identifier le besoin du territoire et de structurer tous les aspects du projet pour assurer la viabilité à long terme de la future école. Par ailleurs 14 écoles de production ont déjà été soutenues en investissement sur l’ensemble du territoire par le plan France Relance, à travers le fonds d’accélération des investissements industriels dans les territoires (Territoires d’industrie). 

L’État et la Banque des Territoires se sont associés à la Fédération Nationale des Écoles de production via un Appel à Manifestation d’Intérêt lancé en mai 2021, pour poursuivre cette dynamique de soutien au développement des Écoles de production. 

En Grand Est, 3 Écoles de production retenues 

20 projets d’Écoles de production ont été retenus pour recevoir une aide en ingénierie de 50 000 €, dont 3 en Grand-Est : 

  • Textile à Remiremont (88) : le projet porte sur la création d’une école de production dans le secteur textile pour former des opérateurs de confection. Ce projet est porté par le syndicat de Textile de l’Est qui regroupe les entreprises de la filière textile vosgienne. 
  • Usinage à Chaumont (52) : le projet porte sur la création d’une école ed production dans le secteur de la métallurgie pour former des usineurs. Le projet est porté par le Cluster Nogentech et soutenu par l’UIMM Haute-Marne, Oury-Guye, Gillet Group et Aesculap, Rostan. 
  • Métallurgie à Vitry-Le-Francois (51) : le projet porte sur la création d’une école de production dans le secteur de la métallurgie pour former des usineurs ou des chaudronniers. Ce projet est porté par la Communauté de communes Vitry-Champagne-Der et est soutenu par l’UIMM Champagne-Ardennes et Mannesmann Précisions Tubes France, Nobel Plastik et Tricotflex.