Coupe de France de football – Nancy finit à 8 et réussit l’exploit à Troyes grâce à Andrew Jung

L’AS Nancy Lorraine (L2) a éliminé l’ESTAC Troyes (L1) ce samedi après-midi au stade de l’Aube (1-1, 4 tirs au but à 2) et créé la première surprise des 32es de finale de la Coupe de France.

Ils ont terminé la rencontre à… huit mais joueront les 16es de finale de la Coupe de France. Les Nancéiens, actuellement derniers du championnat de France de Ligue 2, ont réalisé l’exploit de se qualifier aux tirs au but sur le terrain de l’ESTAC Troyes (Ligue 1) après avoir reçu trois cartons rouges dans le temps règlementaire.

Réduits à dix (expulsion de Maxime Nonnenmacher, 32e) et menés à la pause après un but champenois de Brandon Dominguès (1-0, 44e), les Lorrains ont égalisé par le Vosgien Andrew Jung (1-1, 64e) et ont ensuite conservé ce résultat nul malgré deux nouvelles exclusions, d’Aliou Ciss (76e) et Dembélé Karamoko (90e).

Cette infériorité numérique n’a pas pesé dans les esprits des joueurs de Benoît Pedretti lors de la séance des tirs au but. Avec quatre essais transformés et un arrêt de leur gardien Baptiste Valette, ils ont poussé l’ESTAC Troyes hors de la Coupe de France.