Corrida des Abbesses : Markus Georger et Candice Denizot, la jeunesse triomphante

Tous les classements sont à retrouver en pied d’article.

Cette année, la 40e Corrida des Abbesses a dû composer avec deux adversaires : l’obligation du passe sanitaire pour participer et la pluie qui n’a pas ménagé ses efforts pour doucher les enthousiasmes. Avec 675 inscrits, l’épreuve organisée par les bénévoles de l’Athlé Vosges Pays de Remiremont a également drainé un nombreux public, massé en bras de chemise au centre-ville.

Dans la course des as, le club voisin de de Luxeuil Athlé 70 n’a pas fait le court déplacement pour rien. Il signe le doublé parfait avec les succès de Markus Georger et Candice Denizot.

Il faut dire qu’à défaut de quantité, ce crû 2021 a réuni un plateau  de haute tessiture avec une quinzaine de grands noms au départ. A commencer par un certain Markus Georger (Luxeuil Athlé 70) qui a placé la barre très haut et forcé l’admiration des puristes en venant conquérir sous les arcades sa deuxième victoire après une première en 2018. Il a imposé un rythme si élevé que seuls trois hommes réussisaient à le soutenir à l’issue du premier des quatre tours : Mohamed Moussaoui (Athlé Vosges Entente Clubs), Najim Habri (COS Villers-lès-Nancy Athlétisme) et l’Alsacien Théodore Klein (US Thann Athlétisme).

Dans le deuxième tour, Markus Georger plaçait une accélération sèche comme un coup de trique. Avec une aisance déconcertante, le jeune Franc-Comtois de 23 ans s’envolait vers un succès net et sans bavure. Il rejetait Mohamed Moussaoui à 46 secondes, en conclusion des 7,3 kilomètres de course, courus à une allure record de 20 minutes 30. Pas de doute, ce succès de Markus Georger fera date dans les annales de la Corrida des Abbesses.

Vainqueur de l’épreuve à quatre reprises, Mohamed Moussaoui, 31 ans, venait de trouver son maître. Beau perdant, il était bien forcé d’admettre la supériorité de son rival.

L’Alsacien Théodore Klein, 27 ans, complète le podium, à 50 secondes du vainqueur. Najim Habri, Julian Ranc (Athlétisme Metz Métropole) et Abdelkader Mahmoudi (Athlétisme Metz Métropole) se contentent des places d’honneur.

Chez les féminines, la triathlète Candice Denizot (Luxeuil Athlé 70) a réussi à faire la loi dès sa deuxième participation à la Corrida des Abbesses, en prenant la 34e place du scratch avec les masculins. Elle s’impose au terme d’une bataille de tous les instants avec ses principales rivales. Une véritable course dans la course comme rarement Remiremont nous y avait habitués chez ces dames.

A tout juste 19 ans, Candice Denizot devance deux jeunes femmes de 27 ans chacune : l’Alsacienne Charlotte Briot (US Thann Athlétisme), 2e à trois secondes, et Adeline Laurent (CO Haute-Moselotte), 3e à quatre secondes.

Un seul Vosgien sur le podium, sur les deux tableaux, les places valaient chères, cette année, dans la doyenne des courses sur route vosgiennes.

Victorieuse des quatre précédentes éditions, Emilie Jacquot-Claude (Athlé Sports Sarreguemines) doit se satisfaire cette fois de la 4e place, à 20 secondes de Candice Denizot. On vous l’a dit, cette 40e édition s’est payée un niveau rarement depuis les débuts de la Corrida des Abbesses en 1981.

David Jeangeorges.

Tous les classements.

Course 1 : poussines

Course 2 : poussins

Course 3 : benjamins F & G

Course 4 : minmes F & G

Course 5 : cadets + course pour tous

Course 6 : course des as.