Vidéo – La Bresse : le préfet des Vosges se rend au centre de vaccination éphémère

Ce mardi matin, Yves Séguy, préfet des Vosges, s’est rendu dans les locaux du centre de vaccination éphémère de La Bresse, mis en oeuvre par les sapeurs-pompiers des Vosges. Il y a été accueilli par le maire Maryvone Crouvezier et son premier adjoint Jérôme Mathieu.

Installé à la halle des congrès, le centre a connu une grosse affluence de près de 200 personnes, sur la journée. Au moment de la pointe, en fin de matinée, il fallait patienter pendant plus de deux heures pour recevoir son injection, la première pour quelques uns, la troisième pour la grande majorité.

D.J.

 

Communiqué de la Préfecture des Vosges.

Dans les Vosges, le taux d’incidence se stabilise autour des 340 cas pour 100 000 habitants depuis le 17 décembre 2021. Le département reste en dessous des chiffres nationaux (France = 759,3).

Cette situation appelle toutefois chacun à rester extrêmement vigilants. La vaccination est au coeur de la stratégie du gouvernement, car il limite les risques de contamination et évite les formes graves d’infection. Toutefois, il perd de son efficacité avec le temps. C’est pourquoi, depuis le 24 décembre dernier, le rappel de vaccin a été ouvert à l’ensemble de la population âgée de plus de 18 ans. À partir du 28 décembre, le délai de la dose de rappel est ramené à trois mois après la dernière injection ou la dernière infection au Covid-19. Depuis le 22 décembre 2021, la vaccination est ouverte à tous les enfants de 5-11 ans, sur la base du volontariat.

Afin d’accueillir l’ensemble de la population concernée dans les meilleurs délais, lès centres de vaccination du département ont augmenté leur capacité d’accueil. Parallèlement, de nouvelles opérations « aller-vers » s’organisent grâce notamment à la mobilisation des sapeurs pompiers vosgiens, afin de permettre à la population d’accéder à une primo-injection, à une seconde dose, ou à une dose de rappel: comme aujourd’hui à La Bresse ou demain à Monthureux-sur-Saône.

Hier, le Premier ministre à annoncé une adaptation des mesures sanitaire en vigueur pour faire face aux deux vagues simultanées des variants Delta et Omicron :

Milieu professionnel :

Dès le 3 janvier, le recours au télétravail sera rendu obligatoire pour tous les salariés pour lesquels il est possible, à raison de trois jours minimum par semaine et quatre jours quand cela est possible.

Rassemblements et loisirs :

À partir du 3 janvier et pour trois semaines :

  • Les jauges seront rétablies pour les grands événements : 2000 personnes en intérieur, 5000 personnes en extérieur.
  • Les concerts debout seront interdits.
  •  Dans les cafés et les bars, la consommation debout sera interdite.

Jusqu’au 6 janvier inclus, les discothèques ont interdiction d’accueillir du public. Cette interdiction s’applique jusqu’à la même date aux activités de danse dans les établissements recevant du public, tels les restaurants ou les bars.

« Passe sanitaire »

Un projet de loi sera soumis dans les prochains jours au Parlement pour transformer le « passe sanitaire » en « passe vaccinal » à compter du 15 janvier. Il vise aussi à durcir les conditions de contrôle et de sanction contre les faux « passe ».

Gestes barrières :

Le port du masque, reste obligatoire en intérieur dans tous les établissements recevant du public.

Dans les Vosges, le port du masque est obligatoire en extérieur, pour les personnes de T1 ans et plus, dans les situations suivantes :

  • au sein des manifestations revendicatives, des événements sportifs festifs et culturels notamment ceux liés aux festivités de fin d’année dans le cadre des fêtes de fins d’année ;
  • sur les marchés de plein air, les marchés de Noël, les brocantes, les braderies, les vides greniers ainsi que les ventes au déballage ;
  • dans un rayon de 50 mètres aux abords des établissements scolaires aux horaires d’arrivée et de départ des élèves, des gares ferroviaires et routières, des lieux de cultes au moment des offices et des cérémonies ;
  • dans les files d’attente où les mesures barrières et de distanciation physique ne peuvent être respectées ;
  • dans certaines rues des villes d’Épinal, Saint-Dié-des-Vosges, Remiremont, Capavenir Vosges, Gérardmer et Neufchâteau ;
  • sur le front de neige à Gérardmer et La Bresse.

L’aération fréquente des lieux clos est plus que jamais nécessaire, Il est recommandé d’aérer chaque pièce 10 minutes toutes les heures.

Les gestes barrières devront être scrupuleusement respectés pendant les fêtes de fin d’année : éviter les embrassades, porter le masques régulièrement les lieux clos, etc.

Dans ce contexte et pour des mesures complémentaires ont été adoptées dans le département à l’occasion de la Saint-Sylvestre telles que l’interdiction de la vente à emporter et la consommation d’alcool sur la voie publique du vendredi 31 décembre 2021 21 heures 00 au samedi 1er janvier 2022 6 heures 00.

Seul un effort collectif auquel nous devons tous contribuer permettra de contrôler cette 5° vague et d’aborder la nouvelle année qui s’annonce le plus sereinement possible.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s