ADELOR bientôt en activité sur la zone de l’aéroport de Mirecourt 

L’entreprise Adelor construit une plateforme de démantèlement d’avions sur la zone d’activité de l’aéroport Epinal-Mirecourt. Les travaux ont pris un peu de retard mais François Vannson, président du conseil départemental des Vosges, espère le démarrage de l’activité en 2022.

L’entreprise commencerait par déconstruire 14 aéronefs en fin de vie sur la première année d’activité pour monter en puissance et atteindre 50 avions d’ici 5 ans. Le département a signé un bail de 35 ans qui permet à l’industriel de parquer et stocker ses avions. Cette convention apporte une activité, qui permet de maintenir le site de l’aéroport et de conserver les vols qui subsistent.

25 salariés pour démarrer

Adelor déconstruira  d’abord les avions les plus anciens, dont les pièces intégreront les filières de recyclage classique. L’entreprise projette l’embauche de 25 salariés pour monter à 50 au cours des 5 prochaines années. Adelor prévoit par la suite la construction de 3 bâtiments en 5 ans, ce qui  représenterait un investissement de 20 millions d’euros.

Brigitte Boulay