Ventron – Un repreneur potentiel de la SAS Leduc jette l’éponge !

Alors que son dossier était déjà très abouti, un industriel du secteur de Remiremont vient finalement de renoncer. Il n’a pas déposé d’offre de reprise, devant le tribunal de commerce d’Epinal, de la SAS Leduc, qui est placée en liquidation judiciaire depuis le 7 décembre 2021. Une liquidation prononcée 60 ans après sa création en 1961.

« Depuis plusieurs semaines, nous étions sur ce projet. Nous avons mis beaucoup d’énergie et mobilisé de moyens. Nous avons également rencontré Madame le Maire de Ventron à plusieurs reprises » explique ce chef d’entreprise, grand amoureux de la station, et qui souhaite conserver l’anonymat.

Mais ce lundi 17 janvier 2022, une visite des lieux, autrement écrit des trois bâtiments d’hôtellerie-restauration que comprend la SAS Leduc, a mis fin à ses ambitions. « Nous nous sommes rendus compte que cela ne correspond pas à nos objectifs. Il aurait fallu faire d’énormes travaux de remise en état et aux normes. Nous avons donc renoncé et présenté nos excuses à Madame le Maire » ajoute notre interlocuteur.

Cependant, un autre repreneur potentiel, établi en dehors du département, reste sur les rangs. Affaire à suivre…

L’Hôtel des Buttes.

Rappelons que la SAS Leduc comprend l’hôtel des Buttes, équipement le plus récent, le studiotel, créé en 1983, et le dortoir, issu de l’ancienne ferme historique de l’Ermitage de Frère-Joseph. Dortoir et studiotel sont accolés l’un à l’autre.

Le dortoir et le studiotel.

De son côté, l’exploitation des remontées mécaniques est un dossier annexe, du ressort de la délégation de service publique exercée par la commune de Ventron.

David Jeangeorges.