Coupe des Vosges de ski alpin – Le retour gagnant de Johan Mourot au Markstein

Photographies : Jean-Jacques Lutenbacher.

Expatrié dans les Alpes, le Bressaud Johan Mourot s’est rappelé au bon souvenir de tous, en dominant les Vosgiens en deuxième manche, ce dimanche au Markstein.

Daniel Koenig, le président de la commission alpine du comité régional, pouvait afficher un large sourire, ce dimanche au Markstein. D’une part, il régnait finalement des conditions climatiques auxquelles les Vosges ne sont pas forcément habituées et surtout la coupe des Vosges Crédit Mutuel retrouve son allant, après deux saisons sans la moindre compétition, avec quelque 108 coureurs (76 masculins et 32 féminines) au départ.

En prime, ce Grand-Prix du Domaine Welty, organisé avec leur maestria habituelle par les bénévoles du SCV Wesserling, autour de l’emblématique Jean-Claude Muller, a donné lieu à une course disputée chez les masculins, entre les U18.

Nathan Meyer (Skieurs du Tanet) virait en tête de la première manche avec une avance de 18 centièmes sur Baptiste Huser (SCV Wesserling), qui sera ensuite contraint à l’abandon, 21 centièmes sur Tom Remy (AS Gérardmer) et 23 centièmes sur Johan Mourot (La Bressaude). Le Vosgien, expatrié dans les Alpes à Thônes où il prépare un bac technologique, n’est cependant pas revenu pour rien dans son massif natal. « A l’origine, je voulais surtout retrouver les copains et m’amuser. Mais je n’avais quand même pas envie de me faire devancer par Nathan Meyer, qui a un an de moins que moi. J’ai donc tout donné en deuxième manche » confiait le jeune homme de 17 ans.

Avec réussite puisqu’il y mettait tout le monde d’accord et décrochait du même coup sa première victoire en Grand-Prix, chez les adultes. « J’ai quitté le pôle espoirs de Gérardmer après l’année scolaire 2019-2020. Je n’avais plus fait d’entraînement spécifique de slalom depuis un an. J’ai seulement refait une séance samedi avec mon club de La Bresse où j’ai conservé ma licence » ajoutait le vainqueur, issu d’une grande famille du… saut à ski. Son grand-père, le regretté Martial Mourot, a été le président de la commission régionale de saut pendant des dizaines d’années.

Ce premier succès pourrait lui donner des idées car « je vais rester dans les Vosges pendant quatre semaines pour préparer mon stage de moniteur, en alternance, à l’école de ski de La Bresse ».

Johan Mourot l’emporte finalement pour 31 centièmes devant son concitoyen bressaud Tom Remy, licencié à Gérardmer, pendant que Nathan Meyer complète le podium à 63 centièmes. Tout le reste du peloton est rejeté au-delà de 2 secondes.

Côté féminines, Emma Nasti (Skieurs du Tanet) continue son festival. Elle engrange son troisième succès de la saison, devant Elise Faber (SCR Thann) à 1 seconde 32 et Margaux Caron (SCV Wesseling) à 3 secondes 66. Emma Nasti filait ensuite en Suisse avec Nathan Meyer pour y disputer des courses FIS.

 

Chez les U16, Noah Meyer (Skieurs du Tanet) s’impose d’autant plus nettement que Tom Camhi (SCR Thann), vainqueur de la première manche, est par la suite sorti comme Achille Jeanniard (vallée de la Weiss), qui était en embuscade. Lucie Beausseron (SCS Guebwiller) n’avait pas de rivale à sa taille ce dimanche.

David Jeangeorges.

Tous les classements en cliquant ici.