Saint-Amé – « Sous le regard de Pomone », une nouvelle association dans la commune

C’est dans la salle des Kyriolés, confiée à titre gracieux par la commune de Saint-Amé, que s’est tenue ce 30 janvier 2022 la première assemblée générale de l’association « Sous le regard de Pomone ».

Créée il y a un an par des Stamésiens attentifs à leur cadre vie, cette association citoyenne locale a pour objectifs de veiller à la qualité de son environnement et de défendre son patrimoine tant naturel qu’historique. Citoyenne, car elle se soucie également de la bonne marche de nos institutions et du respect des droits (et devoirs !) de chacune et chacun.

L’assemblée réunie ce samedi matin, masquée et distanciée comme il se doit, amputée de quelques-uns de ses membres cloués au lit ou confinés à la maison, a pu apprécier et débattre au sujet des informations données par des adhérents experts ou l’invitée du jour.

C’est ainsi que des nouvelles fraîches ont été données sur le faucon pèlerin et le hibou grand-duc, ces espèces protégées présentes sur le territoire communal. Si le grand-duc se porte bien et se reproduit, il n’en est pas de même pour le faucon pèlerin. Les naissances se font rares dans le Grand Est, et Saint-Amé n’est pas épargné. Des mesures plus actives de protection sont souhaitées par les sociétés animalières dont celle de ne pas perturber leur vie par une présence humaine rapprochée…

Les amoureux du Saint-Mont ont appris qu’une grande partie des fouilles ayant révélé récemment une basilique funéraire devraient à l’avenir être recouvertes afin de les préserver, et que des changements importants sont intervenus quant à la gestion du site.

L’association s’intéresse également à l’historique des blasons de Saint-Amé, l’avenir se construisant sur le passé. Des adhérents installés depuis peu aimeraient en savoir plus, et il est fait appel aux « connaisseurs » du sujet.

Enfin, l’assemblée a découvert le livre de l’invitée du jour, Madame Roseline Pagny-Leclerc, une Ajolaise maîtrisant tout à la fois l’histoire régionale et les problèmes qui peuvent se poser à toute personne engagée dans la vie citoyenne.

Toute personne désireuse d’en connaître plus sur le contenu de ces très intéressantes interventions peut s’adresser à l’association sur son adresse mail: « sousleregarddepomone@gmail.com » ou consulter son site Facebook « Sous le regard de Pomone ».