Coupe des Vosges de ski de fond – Antonin Schoeffel et Thibaud Brechbiehl s’imposent au Champ-du-Feu.

Comme prévu, Antonin Schoeffel a dominé les sprints nocturnes du Champ du Feu.Dans la course individuelle puis le relais avec Thibaud Brechbiehl.

A l’occasion de l’une de ses rares incursions sur le domaine nordique du Champ du Feu, la compétition régionale s’offrait son unique nocturne de la saison, ce mercredi soir. Elle invitait à un team-sprint en Coupe des Vosges-Crédit Mutuel sous la conduite des bénévoles du Molsheim Ski Nordique.

Le temps de libérer la piste de luge et la soirée était lancée avec les qualifications individuelles sur la piste verglacée, il fallait slalomer entre les bourrelets à la lumière des phares des dameuses. Malgré l’obscurité, le public a pu apprécier des figures dignes du patinage artistique.

Sans surprise, Antonin Schoeffel (SC Ranspach) met tout le monde d’accord en s’imposant en 2 minutes 37 devant les Vosgiens Jérémy Arnould (La Bressaude) à 3 secondes 04 et Léo Leuenberger (SC Xonrupt-Longemer) à 5 secondes. Julien Humbertclaude (La Bressaude), 4e à 5 »85, Paul Schlussel (SC Ranspach), 5e à 5 »87, et Jérémy Weibel (SC Ranspach), 6e à 6 »83, sont également dans le ton.

Dans le team sprint qui suit, les Bressauds Jérémy Arnould et Julien Humbertclaude mènent la danse durant les trois premiers des six tours. Puis les Ranspachois Antonin Schoeffel et Thibaud Brechbiehl reprennent les rênes de la course et creusent l’écart. A l’arrivée, ils s’imposent devant le tandem vosgien pendant qu’un second duo de Ranspachois, Valentin Berna et Théo Drey, complète le podium.

Antonin Schoeffel a déjà remporté le team-sprint de La Bresse au début de la saison avant de varier les plaisirs, sur l’effort au long cours, en s’adjugeant les deux versions, en classique puis en skating de la Nordique des Crêtes de 21 km. Pendant que Thibaut Brechbiehl inaugure chez les adultes un palmarès que son père, le populaire Berni Brechbiehl a, pour sa part, construit à travers le… ski alpin.

« Je suis content car on arrive à la fin d’un stage de trois jours avec le club où on a fait pas mal de volume. Mais les jambes ont bien répondu; Je venais de prendre la 3e place de la Trace vosgienne qui a d’ailleurs laissé un peu de traces dans mon organisme » confie Antonin Schoeffel, un brin déçu toutefois par sa course de qualification. « C’est dommage car j’y ai cassé un bâton. Ce type de course réclame surtout des efforts sur la fin ».

Chez les féminines, la jeune Léonie Perry (La Bressaude) se montre la plus rapide dans la qualification devant les Ranspachoises Serina Aubry à 24 »7 et Coline Schweitzer à 26 »4. Pendant que Léonie Perry s’allie à Léo Leuenberger, le team-sprint consacre l‘allant des deux Alsaciennes.

C’est dans l’ambiance conviviale qui sied si bien au Champ du Feu que se conclut, avec une généreuse dotation, une nocturne expédiée en une heure et demie.

David Jeangeorges.