Ski alpin – Coupe de division 2 : Tom Remy s’impose à Gérardmer

Derrière Tom Remy, intouchable à domicile, trois masculins du club des Skieurs du Tanet se placent dans les quatre premiers, au scratch, d’un slalom relevé à Gérardmer, avec le U21 Julien Gilg et les U16 Samuel Schlosser et Noah Meyer. 

Au rythme d’une à deux courses par week-end, l’AS Gérardmer n’en finit plus d’organiser depuis le début de la saison. Ce dimanche, elle se mobilisait pour la coupe de division 2. Ses bénévoles ont dû se multiplier pour préparer la piste attaquée par le redoux. Il a fallu d’autant plus la lisser que la neige s’est invitée durant la nuit avant de laisser la place à une neige mouillée !

A défaut de coupe des Vosges ce week-end, l’épreuve a atteint un niveau sans précédent en D2. Plus de 80 concurrents se sont mesurés sur un slalom plus exigeant sur sa partie basse dans la deuxième manche, fertile en déchet. 

D’ailleurs, la U16 Lucie Bausseron (SCS Guebwiller) avait collé deux secondes à toutes ses rivales à l’issue de la première confrontation mais elle devait sortir lors de la deuxième. C’est toutefois une autre U16, Loice Antoine (AS Gérardmer), qui damait le pion à domicile à toutes ses aînées. Elle s’impose en devançant de 8 centièmes la U21 Emma Grassler (SCR Thann) pendant que la U18 Emma Brechbiehl (SCE Saint-Amarin), troisième du scratch, pointe à 1 seconde 48.

Chez les masculins, Tom Remy, le Bressaud de l’AS Gérardmer, a régné en maître dans les deux tracés. Il l’emporte avec une confortable avance de 2 secondes 05 sur son dauphin, le U21 Julien Gilg (Skieurs du Tanet). Johan Mourot (La Bressaude) complète le podium des adultes à 6 secondes 54. 

Toutefois, les U16 réussissent à s’immiscer derrière les deux hommes les plus rapides du jour : Samuel Schlosser et Noah Meyer, tous deux du club des Skieurs du Tanet, signent le troisième et le quatrième temps du scratch, respectivement à 5 secondes 84 et 6 secondes 13. 

A l’issue de deux années au pôle espoir de Gérardmer, Samuel Schlosser a choisi de le quitter pour entrer dans une filière classique en lycée. « Je fais une saison au fil de mes résultats, ça me réussit bien. Aujourd’hui, je voulais rester dans le ton après deux semaines de vacances, pour préparer la suite et les Ecureuils d’or en mars ».

« On a une super dynamique cette année après deux saisons blanches. Ça se voit chez les grands et les petits » apprécie Stéphane Kling, le coach du centre d’entraînement de la vallée de Munster, en binôme avec Gaetan Kempf. « On a de super conditions d’entraînement dans la vallée, notamment au Schnepfenried. Ça paye ! ».

Le CTS Brice Guth, qui était également l’arbitre de la course, a pu relever le comportement d’ensemble de la prometteuse génération des U16.

David Jeangeorges.

Tous les classements en cliquant ici.