Gérard Cherpion, Daniel Gremillet, Christophe Naegelen et Stéphane Viry réclament la suppression du passe vaccinal

Des parlementaires vosgiens prennent position pour la suppression du passe vaccinal. 

« Le porte-parole du gouvernement l’affirme : {L’épidémie est en net repli, chaque jour qui passe le confirme}. De notre côté, nous, parlementaires vosgiens, nous prononçons pour la levée de l’obligation de présentation du « passe vaccinal » font savoir  Gérard Cherpion, Député des Vosges, Daniel Gremillet, Sénateur des Vosges, Christophe Naegelen, Député des Vosges
et Stéphane Viry, Député des Vosges
.

Ils précisent : « Alors que les délais de rappel pour la vaccination viennent d’être raccourcis et que la situation sanitaire évolue favorablement, le bon sens impose de lever certaines mesures. Depuis le début de la crise sanitaire à l’Assemblée nationale et au Sénat, nous avons toujours souhaité des mesures circonstanciées dans le temps et graduées en fonction du risque sanitaire afin de ne pas empiéter, outre mesure, sur les libertés de chacun. De son côté, le Conseil Constitutionnel a toujours pris soin de souligner, dans ses décisions, qu’il devait être mis fin au « passe vaccinal » dès que la situation sanitaire le permettait. 

Ces quatre parlementaires vosgiens ajoutent : « Par ailleurs, la commission des affaires sociales du Sénat, présidée par la Sénatrice, Catherine Deroche, a obtenu le 20 janvier 2022, les prérogatives d’une commission d’enquête pour évaluer l’adéquation du « passe vaccinal » à l’évolution de l’épidémie de covid-19″.

Ils concluent : « À l’issue de ses travaux, dans son rapport du 23 février 2022 intitulé « Engager avec transparence la levée du passe vaccinal », la commission estime qu’il est désormais temps d’engager sa levée rapide et appelle à renforcer la transparence dans la gestion de l’épidémie, tout en veillant à la protection des plus fragiles ».