Descente polaire ces prochains jours en France

Après une semaine écoulée qui s’est avérée remarquablement douce et printanière avec souvent la barre des 20 degrés qui a été dépassée, voire approchée encore jusqu’à mardi, c’est une véritable coulée d’origine polaire qui va débouler sur l’hexagone à partir de jeudi et jusqu’au week-end. Des giboulées de neige sont même attendues jusqu’en plaine à partir de jeudi soir et surtout vendredi. Stéphane Nedeljkovitch de MeteoNews fait le point sur cette situation très contrastée.

Après une période très printanière qui s’est déroulée sur l’hexagone jusqu’à mardi, et souvent près ou plus de 20 degrés au compteur, les nuages et les averses se sont invitées progressivement depuis ces dernières heures et la température a commencé a redescendre vers des niveaux de saison. Si les pluies sont très bienvenues suite à un hiver relativement sec ou très sec dans l’ensemble, ce sont les fortes variations de températures qui sont à surveiller à partir de jeudi et vendredi, ainsi que les fortes gelées du week-end.

En effet, si mardi après-midi affichait encore tout près de 17 à 20 degrés du nord au sud du pays, les valeurs se sont déjà abaissées de plusieurs degrés ce mercredi (valeurs de saison), mais sous l’effet d’un vent de nord modéré (à très fort sur les côtes) elles s’annoncent radicalement à la baisse jeudi après-midi.

De plus, cet air glacial en provenance du pôle sera accompagné d’un retour d’occlusion depuis la mer du nord et le Benelux. Des chutes de neige sont donc attendues sur les Hauts-de-France, le Bassin parisien voire la Champagne tout d’abord dans la nuit de jeudi à vendredi, puis en gagnant le Centre, la Bourgogne et l’Auvergne vendredi matin. Une couche au sol sera temporairement possible jusqu’en plaine notamment sur les Hauts-de-France (parfois près de 5 à 10 cm possibles, voire davantage très localement).

Cet épisode très hivernal se poursuivra ensuite durant la journée de vendredi, avec de fréquentes giboulées de neige attendues aux quatre coins du pays en raison de cette coulée glaciale et près de -6 à -8 degrés à 1300 mètres d’altitude. Cependant la température légèrement positive en plaine ne permettra une tenue significative qu’au-dessus de 400 à 600 mètres d’altitude. Il faudra alors attendre la tombée de la nuit pour voir de nouveau le thermomètre chuter de plusieurs degrés, et de nouvelles averses de neige pourront alors cette fois accrocher sur de nombreuses chaussées d’ici à samedi matin.

A noter aussi qu’un fort vent de nord balaiera tout le territoire, ce qui accentuera encore la sensation de froid polaire sur tout l’hexagone !

Cet épisode très remarquable se poursuivra ce week-end avec moins de giboulées de neige au fil des heures (encore présentes samedi sur la façade Est), mais avec le retour de gelées plus marquées notamment dimanche puis lundi matins. Des plants de culture pourraient être fortement endommagés lors de ces gelées qui feront suite à une période de grande douceur.

Un lent redoux interviendra ensuite en début de semaine prochaine avec la bascule en un flux plus océanique et humide depuis l’Océan Atlantique.