Grand Est – Urgence énergie : réduire les factures de tous les concitoyens

Les mesures actuelles ne suffisent pas. La hausse continue des prix de l’énergie brûle à petit feu le portemonnaie de tous les foyers du Grand Est. La Région répond à l’urgence par des aides exceptionnelles avec une enveloppe de plus de 14 millions d’euros. Le défi est double, préserver le pouvoir d’achat des habitants et diminuer les émissions de gaz à effet de serre. Les moyens pour y parvenir sont riches : réduire la vacance et les logements énergivores, développer la rénovation énergétique de l’habitat et la production de chaleur renouvelable, ou encore encourager des mobilités plus durables. Une véritable transformation choc !

Des solutions :

Pour les propriétaires de logements

Afin de rendre la transition énergétique accessible au plus grand nombre, la Région propose un accompagnement technique et financier aux particuliers. 10 millions d’euros seront ainsi déployés pour favoriser l’autonomie énergétique des foyers dans une démarche de transition environnementale :

Pour l’acquisition d’équipements de production de chaleur renouvelable. Poêle ou chaudière à bois ou à granulés, chauffeeau solaire, pompe à chaleur géothermique. Ces aides s’adressent aux propriétaires de maisons individuelles de plus de 10 ans. Elles proposent de 500 à 4 000 euros par logement, en fonction du matériel installé.

Pour la rénovation énergétique de leur maison. Il faudra en pratique présenter un volet technique (évaluation thermique initiale du logement et du projet de rénovation, consultation des entreprises prestataires, estimatif du coût, planification des travaux, etc.) et un volet financier. Les projets concerneront des rénovations énergétiques performantes (au minimum 3 « lots énergétiques » parmi les suivants : isolation de la toiture et/ou des combles, des murs ou encore du plancher bas, menuiseries, ventilation, chauffage, étanchéité à l’air). Le montant des subventions varie entre 1 200 et 4 000 euros par foyer en fonction du niveau de revenus des ménages et du nombre de lots énergétiques accompagnés.

Pour la rénovation énergétique d’une copropriété. Un levier précieux qui offre la possibilité d’économiser de l’énergie, de maîtriser les charges ou encore d’augmenter la valeur du logement.

Pour les collectivités, associations et entreprises

Le programme Climaxion, issu d’un partenariat ÉtatRégion unique en France, accompagne principalement les entreprises, collectivités, bailleurs sociaux et associations dans leur recherche d’efficacité énergétique. Il permet également aux territoires de rassembler les compétences et moyens nécessaires et simplifie l’accès aux aides publiques pour tous les types de maîtres d’ouvrages.

En savoir plus sur http://www.climaxion.fr

Pour lutter contre la vacance et les logements énergivores

Dans une perspective d’aménagement durable et équilibré des territoires, la Région a lancé fin 2021 un dispositif destiné à réduire le nombre de logements inoccupés et à rénover, voire à les démolir s’ils sont énergivores dans les centralités urbaines et rurales. Une aide de près de 550 000 euros a été votée ce jour pour soutenir six projets dans les Communautés de communes Bouzonvillois Trois Frontières, Mad et Moselle, Pays d’Étain, Vosges Côté SudOuest et la Communauté d’agglomération de Chaumont.

Des mesures d’urgence pour des mobilités plus durables

Dans le cadre de sa stratégie « Motorisations à faibles émissions »1, la Région favorise la multiplication de projets de stations multiénergies et soutient l’achat ou la conversion de véhicules. Elle a notamment voté :

3,5 millions d’euros en faveur de l’achat de véhicules à faibles émissions à destination des particuliers et artisanscommerçants en zones rurales, et de l’acquisition de vélos à assistance électrique.

Près de 180 000 euros pour 35 projets de bornes de recharge pour véhicules hybrides et électriques, soit un total de 141 bornes et 171 points de charge (déjà 813 bornes et 1 322 points de charge installés depuis le lancement du dispositif en janvier 2020).

Pour retrouver toutes les aides, rendezvous sur http://www.grandest.fr

1 Adopté en décembre dernier, ce plan prévoit le développement de véhicules « propres » ainsi que des infrastructures nécessaires à leur ravitaillement.