Saint-Nabord – Un premier bilan « bien décevant » pour le radar pédagogique sur les Hauts de Fallières

Source : mairie de Saint-Nabord.

Afin de sensibiliser les automobilistes des dangers occasionnés par une vitesse excessive, un radar pédagogique a été provisoirement installé route de Bellefontaine (RD 3) à la sortie des Hauts de Fallières. Cette portion de route est très fréquentée et les usagers de la route ne sont pas toujours très respectueux de la vitesse réglementaire (50 kilomètres/heure), engendrant de gros problèmes d’insécurité pour les piétons et riverains.

Le radar pédagogique détecte la présence des véhicules jusqu’à 200 mètres de distance. Son implantation aux abords de la chaussée permet d’avertir les conducteurs qui ne respectent pas la vitesse maximale autorisée lorsque ceux-ci circulent le long d’une zone dangereuse. Lors de chaque passage d’un véhicule, un capteur mesure la vitesse de circulation puis transmet les données à un système d’affichage numérique, qui va relayer l’information ainsi obtenue aux automobilistes. Les conducteurs accèdent aux différentes informations en temps réel, ce qui les pousse, dans la plupart des cas, à lever le pied.

Un bilan bien décevant :

Malheureusement, une première analyse des données enregistrées au mois de mars lors du passage des véhicules atteste de la persistance de mauvais comportements de la part des conducteurs pourtant incités par l’écran lumineux à ajuster leur allure.

Dans le sens Saint-Nabord/Bellefontaine (29696 véhicules comptabilisés du 07/03 au 03/04) :

92,91 % des usagers roulent à plus de 50 kilomètres/heure, limitation de vitesse en vigueur dans la zone d’analyse dont 34,32 % des usagers dépassant la vitesse de 70 kilomètres/heure.

et 1,92% à plus de 90 kilomètres/heure.

Vitesse moyenne : 64,5 kilomètres/heure.

Dans le sens Bellefontaine /Saint-Nabord (29202 véhicules comptabilisés) :

83,26 % des usagers roulent à plus de 50 kilomètres/heure,

dont 30,49 % des usagers à plus de 70 kilomètres/heure

et 1,46% à plus de 90 kilomètres/heure.

Vitesse moyenne 61,66 kilomètres/heure.

Des méthodes plus répressives :

La pédagogie ne semblant pas porter ses fruits et la sécurité des habitants et de leurs enfants étant une priorité, de fréquents contrôles seront donc effectués dans le secteur en collaboration avec la brigade motos de la Police Nationale, le commissariat de police de Remiremont et la police municipale.