Canicule – Vigilance encore et toujours, ça va mieux en le disant ! 

Une vague de chaleur très précoce déferle sur les Vosges. Les températures vont se maintenir au-dessus de 35°C.  Le préfet, Yves Séguy, présentait cet après-midi au port d’Épinal, les mesures de veille et les actions de vigilance engagées. 

La chaleur est là et va rester. Elle est due à une arrivée d’air chaud venu du Maghreb. Impossible désormais de nier le réchauffement climatique, les vagues de chaleur se multiplient et s’intensifient un peu partout, il va falloir faire avec, gérer la sécheresse et les risques d’incendie.

Les personnes vulnérables surveillées.

Ce sont les personnes âgées, les personnes vulnérables et les nourrissons qui sont les plus à risque. Les communes ont des listes « canicule » de personnes isolées que les agents appellent régulièrement pour vérifier que tout va bien et qu’elles sont à l’abri avec de quoi s’hydrater. Les maraudes reprennent parce que les sans abris sont particulièrement exposés. La solidarité du temps de la Covid a permis de repérer des personnes qui sont désormais suivies. Voisinage et famille peuvent également signaler à leur mairie, des personnes qu’ils pensent isolées (Cellule canicule : 03 03 29 82 65 11 de 9 heures 00 à 17 heures 00).

Éviter les grosses chaleurs.

Mais le problème se pose également sur les chantiers extérieurs, pour lesquels il faut aménager les horaires pour éviter d’être exposés lors des grosses chaleurs du milieu de journée. Les enfants resteront en intérieur ou dans des îlots de fraicheur. Évidemment, on ne laisse pas un bébé dans une voiture, même pour quelques minutes car la température monte très vite au-dessus de 40°C. On ne transporte pas non plus des animaux si on n’a pas un camion isolé aux heures les plus chaudes. « De plus en plus de personnes dans les villages appellent la mairie pour des problèmes avec des animaux », remarque Dominique Peduzzi, président des maires ruraux et du SDIS des Vosges.

Baignade : attention à l’hydrocution !

Dans les Vosges, trois jeunes se sont noyés cette année, à cause d’une hydrocution. Pour l’éviter, il faut se méfier. Avant la baignade, on ne s’exposer pas trop au soleil surtout aux heures les plus chaudes, on évite de se baigner juste après un gros effort ou aussitôt après avoir mangé. Et lorsque l’on va se baigner, on entre progressivement, en se mouillant la nuque, les bras, le ventre … pour habituer le corps à la température. « En montagne, elle peut être à 6, 8 ou 10°C, alors qu’ailleurs, elle est à 21°C », prévient Dominique Peduzzi.

Sportifs, attention !

Même si on est bon sportif, on évite les heures chaudes (11 heures 00-16 heures 00), on emmène à boire et on s’hydrate régulièrement en mouillant son tee-shirt par exemple. « Il faut connaître ses limites et ne pas insister dès le moindre signe d’alerte. La piste au sol peut monter jusqu’à 52°C. Le personnel qui surveille les bassins d’été sur Épinal est formé aux risques en cas de fortes chaleur », précise le maire d’Épinal Patrick Nardin.

Des îlots de fraicheur.

La Ville d’Épinal accélère la mise en place du plan de végétalisation qui prévoit la création d’îlots de fraîcheur au sein des espaces publics urbains et des cours d’écoles. « Le fait de baisser la vitesse des véhicules à 30km/h permet aussi d’améliorer la qualité de l’air. Le matin et le soir, la qualité de l’air à Épinal est qualifiée de médiocre » rappelle le maire.

Risque incendie multiplié.

Cette situation rend sensible le risque incendie. « De plus en plus, il va falloir anticiper et prévenir les risques comme dans le Sud de la France, former les pompiers et les personnels et se donner les moyens d’anticiper les réserves d’eau, d’éviter la propagation du feu en débroussaillant, projette Dominique Pedduzzi, et dans les Vosges, on n’est pas habitué. Il faut bien rappeler qu’on ne peut pas fumer, laisser tomber un mégot, un tesson de bouteille ou même perdre ses lunettes car ça peut s’enflammer très vite. Le feu court plus vite que l’homme et c’est autant pour protéger la forêt que les usagers ».

Brigitte Boulay.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s