Ciné-Cool fête sa 25e édition avec un nouveau visuel

Pour annoncer sa 25 édition qui se déroulera du 20 au 27 août 2022, Ciné-Cool a le plaisir de dévoiler son nouveau visuel officiel. À travers le choix d’une création épurée dont la couleur évoque l’ambiance estivale et la luminosité de l’écran de cinéma, la manifestation a fait le choix de distiller bien-être et douceur de vivre, en rupture avec les tendances « rétro » que le 7 art a connues récemment et le climat sombre de la crise sanitaire. Place au plaisir des salles… et des beaux jours.

Ciné-Cool, notamment soutenue par la Direction Régionale des Affaires Culturelles, la Région Grand Est, TER Fluo et la MGEL, consiste à proposer durant 8 jours, dans les salles participantes, un tarif de 4,5€ la place de cinéma. Ce prix, inférieur de 30% au prix moyen habituel, est appliqué à l’ensemble des sorties régulières, mais aussi à une cinquantaine de longs métrages en avant-première spécialement programmés pour l’évènement, avant leur sortie officielle sur la fin de l’année. Des productions majoritairement françaises, mais aussi internationales, couvrant un spectre allant de l’œuvre Art & Essai au blockbuster, qui donnent lieu à des rencontres publiques avec les équipes de films.

L’opération Ciné-Cool est initiée par le Syndicat des directeurs de cinémas de l’Est, le Syndicat des directeurs de cinémas Rhin & Moselle et l’Association des cinémas indépendants de l’Est. Ces organisations professionnelles représentent l’ensemble des salles du Grand Est, quels que soient leur taille, statut ou zone d’implantation, qu’il s’agisse de la grande exploitation (plus de 450 000 entrées annuelles : circuits nationaux tels que UGC, Gaumont, Pathé, CGR, etc.), la moyenne exploitation (entre 80 000 et 450 000 entrées) et la petite exploitation (moins de 80 000 entrées).

Chaque année, près de 70 cinémas pour environ 370 écrans s’associent à Ciné-Cool dans tout le Grand Est. Selon les millésimes, la manifestation cumule entre 250 000 et 320 000 spectateurs, pour une offre atteignant les 10 000 séances (dont environ 300 concernent des avant-premières) permettant de dynamiser la période traditionnellement plus calme que constitue la fin de l’été.