Saint-Nabord – Une opération de martelage en forêt suivie de près

Ces derniers jours, la commission municipale de la forêt demeurait sur le terrain pour une opération de martelage en forêt communale, sous le patronage de l’Office National des Forêts (ONF). Ainsi accompagnés de Philippe Michel, technicien forestier et de Cédric Babel, adjoint à la forêt, les membres de la commission étaient appelés à une séance de sensibilisation au martelage en compagnie d’une petite cohorte d’agents habitués à l’exercice.

« Des agents agissant par ailleurs en véritables pédagogues » ainsi que l’a traduit Didier Bégel, conseiller municipal et membre de la commission forêt. Une opération de martelage consiste à repérer et à marquer d’un trait rouge les arbres destinés à être abattus dans un délai déterminé, en l’occurrence pour cette opération au cours de la période automne-hiver 2023-2024.

Comment se passe ce marquage ? Suivant l’écheveau d’une battue, chaque agent file sa ligne, équipé d’un marteau et d’un compas forestier. Les yeux fixés sur le houppier des arbres, l’agent détermine chacun de ses choix en relevant sur un smartphone l’essence et le diamètre de chaque spécimen ainsi marqué.

L’opération menée se déroulait au niveau de la section 37 – Le Pré Villaume / Sous la Grande Feigne – située sur les hauteurs de Longuet. La dernière inspection du lieu remontait à il y a une dizaine d’années. Ce temps constitue en moyenne l’espace qui sépare un martelage de l’autre.

Hormis la coupe et l’entretien d’un domaine productif, le marteleur est aussi le garant d’un patrimoine. A chaque pas, il garde cette notion en tête, sachant que la forêt est avant tout un domaine partagé. C’est ainsi qu’il va donc sélectionner des spécimens réservés en les marquant d’un triangle rouge, la pointe tournée vers le bas. Relevés un à un dans la base de données, ces arbres sont identifiés et inscrits le temps de leur existence comme intouchables.

Peut-être ne manquerez-vous pas de repérer un ou plusieurs de ces spécimens ainsi marqués lors d’une promenade en forêt. En réponse, chacun devinera que le marteleur a ainsi frappé à bon escient. Le martelage est au coeur du savoir-faire du forestier. Une belle leçon dont se sont imprégnés les membres de la commission forêt.

D.P.

Photographies par la Ville de Saint-Nabord.