Endurance équestre – Julie Gérardin et Abel deuxièmes de la course internationale 3 étoiles de Wimmenau

C’est avec une grande fierté qu’Abel et Julie Gérardin ont bouclé à la deuxième place notre deuxième course internationale 3 étoiles de Wimmenau.

« Une course initialement pas au programme… après le début de saison compliqué avec Grey, j’avais prévu de faire 100 kilomètres pour me remettre en confiance et surtout me faire plaisir… » explique la jeune cavalière.

« 3 semaines avant l’échéance, nous nous disons que Abel est en forme, son passeport  international est valide, la course est en Alsace, pourquoi ne pas tenter une nouvelle 140 kilomètres, les 3 dernières semaines ont donc été plus poussées en entrainement. Allez hop, c’est fait, nous sommes engagés sur la 140 kilomètres. Plus qu’à prier ».

Arrivés sur le site, il passe le contrôle vétérinaire avec un cardio initial de 36, il n a jamais été aussi bas… Serait-il en forme ?

Départ à 6 heures du matin, elles sont 3 cavalières. Julie Gérardin au milieu de ces deux cavalières sélectionnées en équipe nationale française et belge…

Ça part tranquillement, nous décidons de faire un roulement tous les 5 kilomètres pour le cheval de tête. Ça fonctionne bien, si on fait abstraction des écarts de Abel.

Première boucle de 40 kilomètres ok, 2eme boucle de 30 kilomètres ok, 3eme boucle de 20 kilomètres ok, nous sommes à 90 kilomètres. Les choses sérieuses vont commencer.

Abel mange bien et boit. Il fait 30 degrés, ça commence à chauffer.

4eme boucle, les 2 concurrentes repartent à plus de 1 minute 30 devant moi. Il va falloir faire l’effort de les rattraper pour ne pas finir seule. Au bout de 8 kilomètres, c’est chose faite. Abel aime bien partir en chasse.

Nous terminons cette 4eme boucle à 2. Le cheval de la cavalière belge a bien ralenti.

Contrôle vétérinaire ok, réexamen avant le départ de la dernière boucle ok. Il reste 20 kilomètres.

Je pars plus de 2 minutes derrière la première, on va tenter de rattraper. Mais elle aura bien accéléré de son côté.

Objectif maintenant, finir proprement.

En solo, tous les 2 dans les bois, il faut se motiver… C’est la que le mental prend le dessus… 5 kilomètres supers, les 5 suivants seront plus compliqués, petit coup de mou, et il repart bien motivé pour les 10 derniers kilomètres.

Le panneau du dernier kilomètre est là, nous l avons fait, une nouvelle fois il m’a emmené au bout, les larmes commencent à monter.

Nous galopons cette dernière ligne d’arrivée comme s’il venait de prendre le départ.

Vient l’heure du contrôle vétérinaire final, un cardiaque de 60. Des allures parfaites. Et c’est la victoire. Une seconde place sur le podium. Départ à 6 heures 00, arrivée à 18 heures 15, il a été parfait.

Abel, 12 ans. Le cheval le plus compliqué que nous avons. Extrêmement difficile a entraîner. Je ne compte plus mes chutes. Mais tellement gentil et avec cette envie de tout donner malgré ses peurs.

Vient le moment des remerciements, parce que seule, ce serait impossible.

Merci à mon cher et tendre Francky Stephan pour la ferrure parfaite, l’assistance et la motivation pour engager cette distance.

Merci à Claire Krauss pour l assistance au pied levé, la cavalière peut être très pénible quand elle court.

Merci à Wimmenau Endurance pour cette belle organisation.

Merci à Sarah et Remy, toujours présents et toujours le mot qu’il faut quand il faut.

Merci à Nicole Mauffrey Gérardin pour la garde des enfants, l’intendance à la maison.

Merci à notre sponsor Duplos Werner Reiss.

Merci à Epc Distributeur, je pense que nous avons trouvé les bons réglages.

Merci à Sabrina Ferme Equestre la Sentinelke pour le travail sur le plat, le galop ressemblé m a bien été utile.

Merci à Valerie Natur’O Val Vosges pour l’aide sur cette dernière semaine.

Nous repartons avec les félicitations vétérinaire et un cheval qui n a absolument pas subit cette course, c’est la plus belle des récompenses.