Sapois – La Ferme aux Herbes vous accueille pour une découverte, mais aussi une balade

La .

SAINT ETIENNE LES REMIREMONT

La Ferme aux Herbes vous accueille pour une découverte, mais aussi une balade.

Laurent Haltel, propriétaire de la « Ferme aux Herbes » de Sapois, avec son épouse Catherine, était récemment l’invité de Michel Gravier sur les ondes de RGM. Laurent, qui fabrique des baumes, sirops, confitures à base de plantes cultivées ou sauvages, était venu donner quelques informations et astuces aux éditeurs qui aiment profiter de la nature et de ce qu’elle leur propose. Il a également donné quelques conseils de paillage, en ces moments de grandes chaleurs, aux jardiniers en herbe à l’écoute. Installé à Sapois depuis 1998, Laurent est à l’origine de la « Fête des Simples » organisée depuis trois ans dans les Vosges.

« Des minis Fêtes des Simples se préparent également sur le Territoire Français. Les Simples, ce sont tout simplement les producteurs de plantes aromatiques cultivées et sauvages du Massif. Le cahier des charges des Simples décrit la façon raisonnée de cueillir les plantes et de s’en servir. Celui-ci a été créé dans le Massif Central et recense 40 points concernant les produits naturels et leur cueillette, car les ressources sauvages sont aujourd’hui trop malmenées » souligne le conférencier amoureux de la nature.

Laurent et Catherine se sont installés à Sapois il y a 22 ans. « Nous venions de Grenoble, et nous cherchions une ferme pour le terrain. J’ai été bercé dans l’agriculture, où tout coulait de source, je suis donc complètement dans mon élément, tout comme Catherine qui cuisine les plantes et propose des sorties natures pour familiariser le public avec ces plantes. Je cultive 30 plantes différentes sur 2 000 mètres carrés, j’ai débuté aux côtés de Bernadette Grandemange (les Jardins de Bernadette). Je suis présent sur les marchés, et j’assure la vente sur place à la Ferme des plantes aromatiques médicinales. Il y a un bel engouement pour ce savoir populaire qui consiste à soigner par les plantes, ce que l’on retrouvait jadis chez les herboristes. Il y a en France des écoles qui enseignent ce savoir, en Alsace, du côté de Montpellier, etc » a-t-il précisé, avant de parler de la différence de concentration entre la plantes et les huiles essentielles.

Le couple veut permettre à tous d’accéder à ce savoir et à l’acquisition de ces plantes, surtout en ces temps difficiles. « Plus de 90 % des plantes natures sont comestibles, j’en cultive 30 variétés et cueille 30 variétés de plantes sauvages. Nous échangeons beaucoup entre nous sur le Massif, notre Syndicat compte 180 producteurs sur la France, nous sommes des transmetteurs de savoir, nous ne gardons pas ce que nous savons pour nous. Nous tenons à garder un juste équilibre entre le prélèvement des plantes et la ressource ».

Une présentation très intéressante qui mérite d’être suivie par tous les amateurs de nature.

N’hésitez pas à visiter La Ferme aux Herbes de Sapois et à goûter ses produits, et pourquoi pas une balade instructive avec Catherine ? 

C.T.