Saint-Nabord – La municipalité aux petits soins de la voirie communale

Chaque année, la municipalité fait réaliser un programme d’entretien de certaines voies communales qui apparaissent les plus dégradées. Ces ouvrages sont effectués lors de la saison estivale et c’est ainsi que l’entreprise TRB a entrepris pour le compte de la commune la réfection de certaines portions de routes ainsi retenues au titre du présent exercice.

Sont concernés par ces travaux les chemins de l’Epervier, du Boicheux, du Rond Caillou, de l’Etang de La Demoiselle, du Chazal, des Feignes Galand, des Granges d’Olichamp et de Montaigu, ce qui représente une surface globale de 14.275 m². Des accès qui ont été préparés en amont, avec rebouchage des trous, bords de route reprofilés, puis balayés avant de recevoir un enduit monocouche.

La partie finition consiste à la mise en place de quelques 70 tonnes d’enrobés à chaud recouverts d’un gravillonnage compacté au rouleau. Après trois semaines de circulation des véhicules sur les accès concernés, le surplus de gravillons rejeté sur les côtés des chaussées sera balayé.

La technique déployée dans le cadre de ces ouvrages d’entretien permet de combler les fissures qui existaient précédemment, mais encore de redonner de l’étanchéité à la couche de roulement tout en assurant une bonne tenue du revêtement dans le temps.

L’opération de cet entretien de voirie communale 2022 représente un coût de 38.828 € hors taxes. Pour la municipalité, il s’agit d’un programme qu’il ne faut pas négliger et c’est ainsi qu’il s’inscrit au budget chaque année.

D.P.