Justice – Fabien Son, nouveau président au Tribunal d’Épinal

Fabien Son prend la présidence du TGI d’Épinal après celle du Tribunal judiciaire de Thionville. Il succède à Claude Doyen nommée à Nancy. L’audience solennelle de rentrée installait 8 nouveaux magistrats.

Frédéric Nahon, procureur entend avec la nouvelle équipe poursuivre la justice de proximité, réduire les délais en matière pénale car la situation devient préoccupante. 2 nouveaux magistrats rejoignent le parquet en tant que substituts du procureur. Un parquet au complet, qui bénéficie même d’un renfort complémentaire.

2 nouveaux substituts du procureur

Quentin Laurent, natif de Saint-Dié qui revient aux sources.  Fort d’une bonne connaissance du territoire, il sera chargé de la lutte contre les violences conjugales et Antoine Perrin, originaire de Dijon, passé par le Tribunal de Compiègne et Saint-Denis, sera en charge des atteintes aux biens.

6 magistrats installés

Cyrille Kolodziej devient vice-président chargé des fonctions de juge des libertés et de la détention. Anne Barbarit nommée juge des contentieux de la protection est affecté au Tribunal de proximité de Saint-Dié-des-Vosges. Émeline Hoel est nommée Juge des contentieux de la protection et Maxime Arnal, Juge des enfants. Un domaine en forte augmentation. Actuellement, le Tribunal suit 380 dossiers d’enfants en danger.

La 3e juge d’instruction

Manon Servant Manon Servant sera la 3e juge d’instruction.  Ce qui ne sera pas du luxe, puisqu’avant son arrivée, chaque magistrat traitait 130 dossiers. Elle vient en renfort mais devra attendre quelques mois avant de se voir affecter un greffier. Pour le tribunal, un poste de juge des détentions reste vacant.

Garant des équilibres

Fabien Son en prenant cette présidence du Tribunal d’Épinal affirme privilégier échanges et concertation. Il se dit garant des équilibres et défend une justice équitable dans des délais raisonnables. « Le gros enjeu des années à venir sera le défi du numérique, sans jamais perdre de vue la dimension humaine ». Il entend utiliser les outils d’évaluation et les enquêtes de satisfaction pour rendre du sens au service des justiciables.

Brigitte Boulay.