Le Grand Est, solidaire de l’opération « Un bateau pour l’Ukraine »

Ce mercredi 28 septembre 2022, une vaste opération « Un bateau pour l’Ukraine » a été dirigée par le Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères, en association avec la Région Grand Est, représentée par Christian Debève, Président de la Commission du Rayonnement Transfrontalier, de l’Europe et des Relations Internationales.

Organisée par le Centre de crise et de soutien (CDCS) du Ministère, cette action, menée au départ de Marseille, va permettre l’acheminement d’aide vers plusieurs régions ukrainiennes, notamment l’Oblast (Région) de Kharkiv, avec l’appui de la Compagnie maritime d’affrètement-Compagnie générale maritime (CMA-CGM).

La cargaison, à destination de Constanţa en Roumanie puis acheminée vers le poste frontière de Siret, comprend plus de 1 000 tonnes de matériel : médical, de réhabilitation d’urgence et de sécurité civile, ainsi que des biens nécessaires pour la restauration des logements endommagés et de première nécessité (chauffages autonomes, denrées alimentaires).

Cette nouvelle opération, soutenue par la Région à hauteur de 200 000 euros, permettra notamment à la population ukrainienne de faire face à la période hivernale.

Fortement préoccupée par les conséquences de la guerre en Ukraine, la Région a très rapidement fait part de son soutien le plus total au peuple ukrainien et posé les premiers jalons d’une coopération avec l’Oblast (Région) de Kharkiv pour l’aider à surmonter les épreuves passées et à venir. Lors de la venue de Tetiana Yehorova-Lutsenko, Présidente de l’Oblast de Kharkiv en avril et mai derniers, la Région s’est engagée à soutenir tant politiquement que techniquement la région de Kharkiv, à contribuer à sa reconstruction et à mettre en place des dispositifs d’aide et d’appui adaptés en faveur de ses habitants. La Collectivité a notamment proposé la mise à disposition de l’hémicycle du Siège de la Région à Strasbourg afin de permettre à son homologue de tenir ses assemblées dans de bonnes conditions et de faire perdurer le travail démocratique.

Par ailleurs, de nombreuses mesures d’urgence ont été votées par le Conseil régional en mars et mai derniers pour venir en aide aux populations ukrainiennes et les accompagner au mieux face à l’agression militaire qu’elles subissent.

Parmi celles-ci, on peut notamment citer :

– Une dotation de 100 000 euros au Fonds d’action extérieure des collectivités territoriales (FACECO) du Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères.

– Un partenariat avec la Protection civile sur le volet logistique permettant de débloquer 150 000 euros.

– Un soutien de 100 000 euros aux banques alimentaires du Grand Est pour une aide d’urgence dans les pays frontaliers et l’accueil des déplacés dans la Région.

– Une aide exceptionnelle de 1 000 euros pour le remboursement des frais engagés par des étudiants du Grand Est isolés en Russie ou en Ukraine pour leur retour en France.