Saint-Nabord – Véronique Lejeau, nouvel agent de police municipale

L’adjudante Véronique Lejeau vient de quitter ses fonctions dans la gendarmerie de Remiremont pour remplacer Michaël Juncosa au poste de policière municipale sur la commune de Saint-Nabord, depuis le 1er octobre dernier.

Un détachement d’un an qui lui permet d’opérer une reconversion dans la fonction publique territoriale. Une évolution de carrière qu’elle envisage avec enthousiasme alors qu’elle prend peu à peu ses repères sur son nouveau périmètre d’action, guidée notamment, par le responsable des ateliers municipaux, Denis Vincent.

A 44 ans, la jeune femme a déjà une belle carrière militaire derrière elle : plus de 20 années passées à assurer la sécurité des personnes et le maintien de l’ordre public.

Titulaire d’une licence en droit doublée d’un diplôme universitaire en criminologie, elle intègre l’école de gendarmerie en juin 2002 et rejoint sa première affectation à la gendarmerie de Sélestat en 2003. Après avoir passé l’examen d’officier de police judiciaire en 2007, elle obtient le grade de maréchal des logis-chef puis celui d’adjudante en 2012. Elle poursuit sa carrière à Munster, puis à Wissembourg pour rapprochement de conjoint, avant de rejoindre la brigade de gendarmerie de Remiremont en 2019.

C’est dans les rues et les quartiers de notre commune, que Véronique Lejeau va écrire, désormais, la suite de son histoire…

Outre les missions inhérentes à son statut d’agent de police municipale consistant à « assurer la sécurité, la tranquillité et la salubrité publique ou à faire appliquer les arrêtés du Maire », Véronique Lejeau souhaite apporter une dimension plus humaine à son rôle de représentante de la loi. De nature affable, elle prêtera une oreille attentive aux préoccupations de la population et souhaite vivement faire de la prévention un de ses chevaux de bataille. Et dans ce registre-là, elle ne manque pas d’idées, semble-t-il, à soumettre à Monsieur le Maire et à son équipe municipale…

Source : mairie de Saint-Nabord.