Massif vosgien – Cambriolages dans les stations de ski : 200.000 euros de butin découvert dans une friche !

Incroyable découverte dans la friche de l’ancien centre de cure de l’Altenberg, sous le col de la Schlucht. Trois véhicules, une motoneige, un quad, une fraise à neige thermique, un échafaudage, de l’outillage, du matériel informatique, des caméras de vidéosurveillance, du matériel pour la fabrication de neige artificielle, des fenêtres, des poignées de porte, une tronçonneuse, des vêtements, des skis, des chaussures, du carburant. Un butin de près de 200.000 euros.

Un groupe de 3 individus a été identifié comme s’adonnant de manière habituelle depuis août 2022 à des vols en réunion avec parfois effraction, en de nombreux endroits du massif montagneux des Vosges, dans les départements du Haut-Rhin et des Vosges. Tous les vols ont été commis pendant la nuit, dans les stations de ski de La Bresse et du Markstein, mais aussi des entreprises situées en Alsace (Aubure, Guémar, Lautenbach, Oderen, Orbey) et dans les Vosges (Gérardmer).

Les militaires du groupement de gendarmerie du Haut-Rhin ont effectué un important travail d’enquête, de recoupement, de surveillance et de localisation ayant permis une interpellation en flagrance de deux des trois personnes soupçonnées, à 1 heure 30 du matin, mercredi 26 octobre 2022. La troisième a été interpellée quelques heures plus tard. Les trois individus sont natifs du Haut-Rhin, deux sont nés en 1998, le 3ème en 1965. Un seul a déjà été condamné.

Il est apparu qu’ils stockaient le matériel volé dans le site désaffecté de l’Altenberg sous le col de la Schlucht. Il semble que les mis en cause avaient entrepris, sans droits ni titre, des travaux de rénovation de ce site désaffecté comportant plusieurs bâtiments, dans un but non déterminé.

Une vingtaine de victimes étaient identifiées : personnes physiques, sociétés, stations de ski. Les objets volés ont consisté en de l’outillage, tronçonneuse, échafaudage, fenêtres, poignées de portes, vêtements, motoneige, véhicule, fuel, matériel informatique, caméras de surveillance, ski et chaussures de ski, etc. Le préjudice est estimé à environ 200 000 euros.

De nombreux objets ont pu d’ores et déjà être restitués aux victimes.

Les trois individus ont été présentés au parquet ce jeudi 27 octobre 2022 dans l’après-midi, en vue d’être jugés lundi 31 octobre 2022 en comparution immédiate. Leur placement en détention en attendant l’audience a été requis par le parquet.

Le juge des libertés et de la détention est saisi de ces réquisitions. Deux individus ont été incarcérés, le troisième a été placé sous contrôle judiciaire en attendant l’audience.