Développer de nouveaux services à la population avec les buralistes du
Grand Est

Jean Rottner, Président du Grand Est et Philippe Coy, Président de la Confédération nationale des buralistes, ont signé ce mercredi 9 novembre une convention de partenariat d’une durée de trois ans, visant à élargir les offres de services des buralistes, au plus proche des territoires et de leurs habitants.

« Les buralistes ont un rôle d ’utilité locale qui reste fondamental pour les territoires ; ils en sont les animateurs au quotidien. Par la signature de cette convention, nous souhaitons les accompagner dans leur transformation face à de nouvelles demandes pour conserver un lien social, des aides en proximité de premières nécessités. De l’offre multiservices au relais de la Poste en passant par la vente de produits grand public, les buralistes s’adaptent et la Région est là pour les aider ! », a indiqué Jean Rottner.

« Construire la proximité de demain, c’est le défi que nous relevons au travers de cette signature de convention. Avec la Région Grand Est, nous nous engageons à agir au plus près des citoyens. Grâce à nos activités et nos services, les buralistes peuvent répondre aux enjeux territoriaux et ainsi contribuer à la vitalité économique tels des commerçants d’utilité locale », a souligné Philippe Coy.

Des commerces particulièrement présents en milieux ruraux.

Le réseau de buralistes du Grand Est se compose de 1 6 0 0 points de vente, dont 44% installés dans des communes de moins de 3 500 habitants. La diversité des offres et des services qui y sont proposés, particulièrement en milieu rural, en font des lieux de vie et de services répondant à des besoins de consommations variés, sur de larges amplitudes horaires.

Elargir la gamme des services proposés aux habitants.

Le réseau national des buralistes s’est engagé dans un projet de transformation du métier et des points de vente, à développer de nouveaux métiers et offrir une gamme de services élargis répondant aux aspirations de la population. A travers cette convention, la Région Grand Est accompagne cette démarche pour développer les nouvelles actions suivantes sur trois premiers territoires : Strasbourg, Saint-Dizier et Metz.

Faciliter l’accès à l’information des demandeurs d’emploi et leur proposer des formations ciblées au plus proche de chez eux.

Simplifier l’achat des billets TER : certaines communes ont été ciblées dans le cadre du schéma de distribution TER entre la Région Grand Est et la SNCF. La Région s’engage à proposer les buralistes comme points de vente des titres de transport.

Ces actions évolueront en fonction des besoins identifiés dans les territoires.