Saint-Nabord – 11 novembre : Sandra Berguer a rejoint les rangs des porte-drapeaux

Un grand élan de patriotisme a jalonné la cérémonie commémorative du 104ème anniversaire de l’armistice du 11 novembre 1918. Avec une remarquable implication des enfants des écoles navoiriaudes ayant apporté leurs voix et gestes dans un authentique hommage aux héros combattants de la Grande Guerre.

C’est aussi non sans une certaine émotion que Mme Sandra Berguer est venue rejoindre les rangs des porte-drapeaux, recevant ainsi le fanion tricolore des mains de Camille Valentin, président des anciens combattants de toutes les guerres.

Et c’est devant une belle assistance que Jean-Pierre Calmels, le maire de la cité, a rappelé les événements qui, depuis la signature de l’Armistice dans le wagon de Rethondes, ont marqué tout le pays, évoquant tour à tour la liesse de l’après-guerre, la période de reconstruction, le début d’une nouvelle époque, mais encore l’évolution des mentalités, puis l’ombre du nazisme et ses horreurs qui ont à nouveau anéanti l’équilibre du monde…

Le premier magistrat de la commune concluait en ces termes : « la paix est bien fragile, toujours menacée et qu’il faut préserver et consolider ». Des mots qui trouvaient toute leur importance en regard du conflit qui touche aujourd’hui l’Ukraine…

D.P.

Photographies par la Ville de Saint-Nabord.