Vosges – Le diocèse sanctionne un prêtre suite à ses propos sur l’avortement

Nous reproduisons le communiqué du diocèse suite à l’homélie prononcée par l’abbé François Schneider lors de la messe du vendredi 11 novembre 2022 en l’église de Bertrimoutier.

Les propos de l’abbé François Schneider tenus lors de la messe du 11 novembre nous avaient été rapportés. Après avoir entendu l’abbé Schneider, nous condamnons l’instrumentalisation de la commémoration des morts de la première guerre mondiale au profit d’autres sujets d’ordre éthique et politique.

Le 11 novembre est pour tous une journée de souvenir et pour nous chrétiens une occasion de prière pour les morts des guerres et pour la paix dans le monde.

Vu l’antécédent de novembre 2015, nous demandons à l’abbé François Schneider de s’abstenir, pendant quatre semaines, de toute parole publique dans les célébrations auxquelles il participera. Un temps de silence après la lecture des textes bibliques nourrira la foi des fidèles. Cette sanction prendra effet, par décret, dès le samedi 19 novembre soir.

Enfin, nous assurons le député, les maires, les associations patriotiques, toutes les personnes qui ont été choquées par les propos de l’abbé Schneider, ainsi que les paroissiens de la Sainte- Trinité de notre prière fraternelle.