Grenelle des mobilités en Lorraine :
Repenser les mobilités de demain

Lundi 21 novembre 2022, Josiane Chevalier, Préfète de Région Grand Est, Jean Rottner, Président de la Région Grand Est et Mathieu Klein, Président du Sillon Lorrain, ont réuni les Présidents de départements lorrains et présidents des d’intercommunalités membres du Sillon Lorrain à l’occasion du 3ème comité de pilotage du Grenelle des mobilités en Lorraine, à Pont-à-Mousson.

Cette rencontre annuelle a permis de faire le point sur les avancées et la feuille de route à dessiner pour 2023. Les travaux en cours ont été présentés :

 Une étude a été lancée par la Région Grand Est et le Pôle Métropolitain du Sillon Lorrain dès le début d’année 2022 pour dresser un bilan des infrastructures de transport actuelles en Lorraine, faire le point sur leur optimisation capacitaire, et examiner l’opportunité de la création de nouvelles infrastructures de transport au regard des besoins de déplacements envisagés à l’horizon 2030 et 2050. Ce travail permettra de réfléchir collectivement à l’élaboration d’un schéma des infrastructures et à leurs modalités de financement.

 L’Etat a dévoilé un état d’avancement du projet A31 bis, avant que la Région Grand Est présente les impacts de sa demande d’expérimentation de la mise à disposition pour 8 ans de l’infrastructure routière A31 à la Collectivité régionale.

 Les membres du comité de pilotage du Grenelle des Mobilités ont rappelé la nécessité pour la Lorraine de poursuivre la mise en œuvre d’une liaison ferroviaire de qualité en provenance et à destination de Lyon-Méditerranée, par Neufchâteau-Dijon et Epinal-Belfort TGV.

 Une approche « usagers » est envisagée afin de mettre en place un Réseau Express Métropolitain Européen, de Nancy à Metz-Thionville-Luxembourg-Ville. Autour de cet axe majeur Nancy-Metz-Thionville-Luxembourg, il s’agit de repenser une offre de services pour les usagers aussi bien dans leurs déplacements en Lorraine que vers le Luxembourg, dans une approche multi-sites et multimodale.

Les engagements du Grenelle en Lorraine.

Autour des quatre défis majeurs portés par le Grenelle : – environnemental et climatique – social et sociétal – innovation dans les transports – résilience face aux crises, les membres du comité de pilotage travaillent sur les neuf engagements suivants :

– Doter la Lorraine d’un réseau d’infrastructures de mobilités à la hauteur des enjeux de moyen terme

– Le Réseau Express Métropolitain : jouer collectif pour porter un projet lorrain et transfrontalier

– Autour du Réseau Express Métropolitain : s’appuyer sur les gares pour irriguer tous les territoires

– Des mobilités lisibles : harmoniser et innover pour faire simple

– Des mobilités pour tous : amener la mobilité pour mieux accompagner les moins mobiles

– A vélo : changer de braquet pour faciliter le quotidien

– La voiture partagée : massifier l’usage pour réduire la congestion et la pollution

– Mobi-litäten-lités-litéis : un schéma partagé pour construire la mobilité transfrontalière de demain

– Fret et logistique : coopérer et financer pour fluidifier et décarboner.