Département des Vosges : un budget à plus de 520 millions en 2023 ?

Quel sera le futur budget du Département des Vosges ? C’est l’exercice auquel se sont prêtés les élus départementaux ce vendredi via les orientations budgétaires. Une session qui a pour objectif de donner les grandes lignes d’un budget qui sera voté au mois de décembre 2022.

Le budget du Département des Vosges pourrait ainsi avoisiner les 521 millions d’euros en 2023. Les investissements seraient toujours soutenus avec plus de 92 millions d’investissements nouveaux.

Cependant l’exercice reste compliqué comme le souligne le Président du Département des Vosges : « Ce dialogue d’orientations budgétaire, j’entends le mener selon les principes qui ont toujours guidé mon action publique : l’humilité, le discernement, la détermination. »

Le budget est en effet compliqué à établir en raison du manque de visibilité des recettes. Le Département doit en effet faire face à la suppression, par l’Etat, de la Taxe Foncière des Départements au profit du bloc communal.

Depuis 2021, la taxe foncière est remplacée par une fraction de TVA, un impôt variable qui dépend de la consommation contrairement à la taxe foncière qui est un impôt plus stable. François Vannson explique : « Plutôt que de réfléchir aux moyens de contraindre nos Collectivités Territoriales, il me semblerait préférable que le fameux « pacte de confiance », cher au Gouvernement, s’attache d’abord à garantir leurs ressources dans un esprit de responsabilité mutuelle. »

Ancré dans la réalité et au cœur du quotidien des Vosgiens, le Département s’attend à faire face à une augmentation de ses dépenses concernant la famille et l’enfance avec un budget en hausse de plus de 12% pour s’établir à près de 50 millions d’euros.

Autre axe dont le budget augmentera de manière significative : l’autonomie et la prise en charge des personnes âgées et/ou handicapées. Plus de 98 millions d’euros seront inscrits ce qui représente une hausse de plus de 10%.

Ces orientations budgétaires vont aussi confirmer la volonté du Département de soutenir les initiatives en faveur des politiques transversales que sont la jeunesse (76,7 millions d’euros, + 1,8%), la transitions écologique (21,3 millions d’euros, +18,3%) et les services publics de proximité (25,8 millions d’euros, +8,9%).