Remiremont – Le Petit Prince et ses facettes au défilé de la Saint-Nicolas

Malgré la pluie froide qui s’était invitée à quelques heures du cortège romarimontain et la concurrence du match des 8èmes de finale de la coupe du Monde entre la France et la Pologne, rien n’a perturbé la popularité du traditionnel défilé romarimontain. Le saint-patron de la Lorraine fut largement plébiscité par un habituel et fidèle public familial tout au long de son parcours.

Un cortège haut en couleurs évoquant le thème du Petit Prince sous différentes facettes et c’était particulièrement réussi. Le défilé demeurait ouvert sous les notes résonnantes de l’Harmonie de Remiremont et dont les musiciens demeuraient installés sur un premier char préparé par la Ville.

Suivait l’association FLAC (Fêtes-Loisirs-Animation-Culture) sous la conduite de Pierre Tisserant qui signait cette année sa 57ème réalisation. Un char célébrant celui que l’on nomme le petit prince du Dakar, à savoir le vosgien Francis Couval. Une savante proposition avec la réplique de sa moto badgée du n° 120, un engin, qui pour la circonstance, demeurait fourni par les Ets Chatton Motorcycles.

Derrière, se trouvait le groupe des Corrévrots et Vaudés avec leur répertoire de danses folkloriques, puis le char du Rugby-Club RC2V dont il s’agissait d’une quatrième participation au défilé avec 80 participants, enfants et seniors, ces derniers venant de terminer un matche quelques instants avant. Et pour l’anecdote, la structure de l’imposant ballon de rugby ornant leur char avait été réalisée avec des éléments issus d’une ancienne ramée de façade.

Se présentaient ensuite, tout de blanc vêtus, les jeunes judokas du Judo romarimontain précédant ainsi le second char préparé par la Ville, à savoir l’avion de Saint-Exupéry. Le Twirling-Club de Remiremont présentait ensuite ses petites
démonstrations, suivi par le char de la famille Fouettard, lui aussi réalisé par la ville. Le cortège se poursuivait avec les sonorités entraînantes de la Seb Funky Clic et sa trentaine de musiciens venus une nouvelle fois depuis Ornans dans Le Doubs. L’ambiance était lancée pour accueillir le char de Saint-Nicolas, là encore préparé par la ville et clôturant le défilé.

Et c’est naturellement dans le respect d’une tradition bien établie, que Jean-Benoît Tisserand, le maire de la cité, a remis les clés de la ville au saint-patron de la Lorraine lors de son arrivée devant le parvis de l’Hôtel de Ville. Un premier magistrat par ailleurs installé sur une petite estrade et qui n’a pas manqué de saluer à leur passage l’ensemble des participants impliqués dans le défilé.

Après la dislocation du cortège, l’ensemble des troupes demeuraient conviées à une petite réception au Grand Salon de l’Hôtel de Ville. Un moment chaleureux pour… tous les petits princes du jour.

Denis Philippe.

Photographies par Christian Schirm.