Bussang – Le maire est furieux après la décision de la paroisse de ne plus organiser de funérailles dans l’église bussenette

« Par un courrier daté du 7 décembre dernier, la Paroisse Ozanam de Le Thillot, nous informe qu’à partir du 1er janvier 2023 les célébrations des funérailles se dérouleront uniquement dans les églises de Le Thillot et de Rupt-sur-Moselle, villes où sont installées les maisons funéraires » constate Bachir Aid, le maire de Bussang.

Celui-ci ne mâche pas ses mots : « Surprise, et consternation, décision prise sans concertation, d’autant plus que Bussang détient deux salons mortuaires à la Maison de Retraite, remis aux normes dans les années 2000 ».

Le maire est d’autant plus désabusé qu’« A la demande de la Paroisse, des travaux de chauffage à hauteur de 15.000 euros ont été réalisés à l’église de Bussang ».

Et Bachir Adi de poser la question : « Que vont penser nos paroissiens ? ».