Saint-Etienne-lès-Remiremont – L’Association Récréative Portugaise dans la tourmente

Un bon nombre des adhérents de l’Association Récréative Portugaise (ARP), s’est rassemblé samedi après-midi devant le local de celle-ci, pour y attendre leur président, qui ne s’est pas présenté. Depuis plusieurs semaines maintenant, le mécontentement règne parmi les adhérents et ce qu’il reste du comité, après la démission du trésorier et du secrétaire.

Les griefs des adhérents contre leur président ? Celui-ci ne répond pas aux questions posées qui portent sur la gestion de l’association.

« Les relevés de comptes laissent entrevoir des caisses quasiment vides, alors que des factures arrivent encore pour être payées ! Et qu’il y a des dettes ! Nous nous sommes aperçus que des ventes de morues étaient faites à domicile chez les adhérents alors que les statuts de l’Association stipulent que cela est interdit ! Nous essayons en vain de contacter le président, mais il ne répond pas ! Nous sommes à quelques mois du jumelage et cela demande de la préparation ! Cette fois la coupe est pleine ! » soulignent les membres présents, dont une délégation a déjà saisi Gérard Keller, défenseur des droits, qui assure des permanences à Remiremont.

Le Groupe Folklorique, quant à lui, s’est désolidarisé financièrement de l’Association Récréative Portugaise tout en restant au sein de celle-ci.

Christiane THIRIAT.