Education – Les moyens de la rentrée 2023 dans l’académie de Nancy-Metz

Le comité social d’administration (CSA) de l’académie de Nancy-Metz s’est tenu ce jour, et a permis de présenter les moyens de la rentrée 2023.

Une démographie en baisse plus marquée qu’à l’échelle nationale

L’académie de Nancy-Metz fait partie des territoires où les effectifs d’élèves sont en baisse : à la rentrée 2023, il est ainsi prévu une baisse de 3610 élèves dans le premier degré, soit -1,9%, et de 600 élèves dans le second degré (-154 élèves en collège et -869 élèves en lycée général et technologique mais +423 en lycée professionnel) soit -0,4%.

Des moyens d’enseignement maintenus en faveur des priorités de la rentrée

Les moyens d’enseignement, quant à eux, sont maintenus et prennent en compte les priorités de la rentrée scolaire 2023 :

– Dans le premier degré, poursuite du dédoublement des classes de grande section en éducation prioritaire et plafonnement des effectifs de classes en grande section, CP et CE1, réajustement des moyens de remplacement ;

– Généralisation à la rentrée scolaire 2023 de l’heure et demie de mathématiques pour tous les élèves de première générale qui ne suivent pas l’enseignement de spécialité mathématiques ;

– Amélioration de la scolarisation des élèves en situation de handicap par la création d’ULIS ;

– Développement et valorisation de la voie professionnelle.

Dans le premier degré, la diminution prévisionnelle d’élèves aurait pu conduire à la suppression de 131 moyens d’enseignement, or la baisse est limitée à -85 ETP (équivalents temps plein) pour poursuivre la hausse du taux d’encadrement.

Dans le second degré, les moyens accordés à l’académie permettent de maintenir ou améliorer les taux d’encadrement de chacun des collèges et lycées publics.

Par ailleurs, au collège, 13 ETP supplémentaires seront déployés pour développer l’école inclusive, avec des créations de postes en ULIS (Unité Localisée pour l’Inclusion Scolaire) et en UPE2A (Unité Pédagogique pour Elèves Allophones nouvellement Arrivés) en fonction des besoins constatés.

Au lycée général et technologique, des moyens supplémentaires sont alloués pour la réintégration de l’enseignement des mathématiques en tronc commun des classes de première, pour maintenir ou améliorer le taux d’encadrement et pour favoriser l’organisation des enseignements de spécialité.

Dans les lycées professionnels, l’augmentation de +423 élèves est soutenue par la création de +69 ETP pour assurer un taux d’encadrement constant.

L’ensemble de ces mesures permet de limiter à -54 ETP les mesures de rentrée 2023 dans le second degré.

Un taux d’encadrement maintenu au-dessus des moyennes nationales

Le taux d’encadrement est calculé en prenant en compte le nombre de professeurs pour 100 élèves, dans le premier degré, et du nombre d’heures d’enseignement devant élèves, par élève, dans le second degré.

Dans le premier degré, le taux d’encadrement moyen prévisionnel pour la rentrée 2023 (6,09) et les effectifs moyens par classe constatés à la rentrée 2022 (21,4 élèves par classe) de l’académie de Nancy Metz sont supérieurs aux indicateurs moyens nationaux, respectivement de 5,93 et 21,7.

Dans le second degré, le taux d’encadrement prévisionnel 2023 est de 1,26 heures d’enseignement devant élèves, par élève, au collège, et de 2,06 au lycée professionnel, soit les mêmes taux qu’en 2022.

Au lycée général et technologique, le taux d’encadrement augmente de 2,31% et passe de 1,30 en 2022 à 1,33 en 2023.

De nouvelles formations proposées, prometteuses d’une meilleure insertion professionnelle

A la rentrée 2023, des formations nouvelles ou complémentaires seront proposées, en concertation avec la Région Grand Est et en lien avec les représentants des collectivités concernées, pour disposer à l’échelle académique d’une carte des formations dynamique, qui s’inscrive dans des secteurs stratégiques et les besoins prioritaires de la nation. En répondant aux besoins des acteurs économiques du territoire, cette nouvelle carte des formations favorise l’insertion professionnelle des jeunes diplômés.

Ouverture de nouvelles formations :

– Mention complémentaire « Encadrement sportif – spécialité activités physiques pour tous », lycée professionnel Emile Zola de Bar Le Duc

– Baccalauréat professionnel « technicien de maintenance des systèmes énergétiques et climatiques », lycée Jean Auguste Margueritte, Verdun

– Baccalauréat professionnel « Technique d’intervention sur installation nucléaire », lycée polyvalent La Briquerie, Thionville

– CAP « conducteur livreur de marchandises », lycée professionnel Gilles de Gennes, Gérardmer

– Formation Complémentaire d’Initiative Locale « cuisine et bien être », lycée professionnel Mendès France, Contrexéville

– Mention complémentaire « maintenance des installations oléo-hydrauliques et pneumatiques », lycée Beaumont, Saint Dié

Maintien de l’offre de formation par l’apprentissage :

– BTS « comptabilité gestion des organisations », lycée Jean Auguste Margueritte, Verdun

– BTS « management commercial opérationnel », lycée Blaise Pascal, Forbach

– BTS « management commercial opérationnel » lycée Pierre et Marie Curie, Neufchâteau

Fermeture de formation :

– Mention complémentaire « Coiffure coupe couleur », lycée professionnel Mendès France, Contrexéville

– BTS « support action managériale », lycée Louis Lapicque, Epinal

– BTS « comptabilité gestion des organisations », lycée Ernest Bichat, Lunéville

– BTS « comptabilité gestion des organisations », lycée Julie Victoire Daubié, Rombas

Les fermetures proposées correspondent à un redimensionnement de l’offre de formation initiale scolaire qui tient compte du développement de l’apprentissage au sein de l’Education Nationale.

Les établissements pourront maintenir cette formation en apprentissage en réponse aux besoins des entreprises.