Remiremont – Un millier de traileurs sur la « 14 – 18  » !

Avec une météo quelque peu frisquette, mais tout à fait idéale pour une telle course, la 3ème édition du trail nocturne « La 14-18 » s’est offert une sacrée part de popularité ce vendredi soir. Avec 1.000 concurrents sur la ligne de départ, c’est à dire le maximum requis pour ce genre d’épreuve, dont 350 féminines. Des traileurs âgés de 18 à 73 ans ainsi engagés sur un parcours de 8,5 km avec dénivelé de 350 m. Un circuit avec le fort du Parmont comme point d’orgue. Quelques quarante minutes de course avant l’arrivée du trio de tête emmené par Allan Cherry, un Anglais en vacances dans les Vosges…

Sur la seconde marche du podium, Matthieu Gandolfi, de l’association My Sport de Thionville et dont c’était la 1ère participation. La troisième place était occupée par Germain Mougenot, du COHM, arrivé 5ème l’an passé. A noter que Julien Absalon, multi-champion de France, d’Europe et du Monde en VTT a terminé tout près à la 6ème place. Un grand coup de chapeau également à la 1ère féminine, Delphine Poirot, originaire de La Bresse et qui habite désormais en Norvège. Pratiquant la course d’orientation, la jeune femme a profité de ses vacances dans la famille pour participer à l’épreuve.

La course nocturne « La 14-18 » s’est taillée un succès considérable et une heure avant le départ donné depuis la place De-Lattre-de-Tassigny, l’effervescence était de mise pour le retrait des dossards au centre culturel Gilbert Zaug. Une organisation parfaitement maîtrisée de bout en bout par Athlé Vosges Pays de Remiremont, son président Pierre Beretta et son comité. C’était aussi sans compter les nombreux bénévoles sur le terrain. Une soirée sportive et festive avec un feu d’artifice tiré depuis le fort du Parmont en marge du départ de la course. Un départ lancé sur un coup de canon tiré de ce haut lieu romarimontain.

Durant la course, les spectateurs présents au centre ville ont pu apercevoir la lignée des lampes frontales franchir les extérieurs du fort. Là haut, les traileurs avaient aussi la possibilité d’apprécier la fameuse « soupe du poilu », mais il va sans dire que les coureurs de tête ne se sont pas attardés, l’esprit de la performance étant plus que présent chez eux.

Magique, cette course nature en nocturne. Un parcours grandement apprécié, une ambiance formidable, Jean-Charles Foucher, adjoint à la ville était lui aussi du nombre des traileurs. Et ce dimanche 30 décembre, il sera à nouveau au départ de la course des As lors de la Corrida des Abbesses. Quant au maire Jean Hingray, il était bien présent afin d’encourager les traileurs et féliciter les premiers arrivés ce vendredi soir.

Article participatif de Denis Philippe.