Ventron – Ski alpin : Sébastien Andres et Elise Faber remportent le challenge Thérèse-Leduc

p1040615
Le match face à Gaetan Kempf a tourné à l’avantage de Sébastien Andres (à droite).

Sébastien Andres a finalement enlevé l’ouverture de la coupe des Vosges, sans entraînement, devant un Gaetan Kempf plus rapide en première manche sur la neige artificielle de la station de Frère-Joseph.

Ventron accueillait la seule compétition de ski alpin maintenue dans le massif vosgien, lors de ce premier dimanche de l’année, en donnant le coup d’envoi des Grand-Prix Crédit Mutuel adultes avec l’incontournable challenge Thérèse Leduc sur la piste éponyme. “On a réussi à faire une course grâce à l’implication du personnel de la station et des bénévoles du club de Ventron” soulignait Daniel Koenig, le président de la commission alpine. Pas moins de 129 coureurs ont saisi l’aubaine d’en découdre une première fois cette saison, des U18 aux masters, avec les 16 invités de dernière heure alors que leur Grand-Prix était reporté.

Chez les hommes, ce slalom spécial a tourné au duel entre Sébastien Andres (SCV Wesserling) et Gaetan Kempf (Skieurs du Tanet), glorieux ancien à l’ambition limitée à 29 ans. Il n’en menait pas moins à l’issue de la manche initiale, devançant son jeune rival de 29 centièmes. “J’ai bien trouvé le rythme en première manche” confie le presque trentenaire “ça allait moins bien en deuxième mais le résultat respecte la hiérarchie. C’était un match sympa avec Sébastien Andres, on s’est bien tiré la bourre”. Entraîneur du centre de la vallée de Munster, il profite des rares occasions du calendrier pour faire valoir de beaux restes “du moins techniquement car physiquement, j’ai du mal. Je ne m’entraîne plus et je courrai dans le massif quand je le pourrai”.

Gaetan Kempf s’incline finalement pour 37 centièmes devant le vainqueur 2017 du classement général de la coupe des Vosges. Sébastien Andres n’avait pourtant pas encore chaussé les skis et pour cause, “je me suis fait opérer à l’oreille il y a deux mois. J’étais bloqué et je dois revoir mon médecin pour avoir l’autorisation de continuer à courir. Il ne faut pas que je tombe, les risques sont plus grands sur les courses nationales, avec la pression en plus”.

« Je n’ai rien lâché ».

En attendant, il lui a fallu composer avec un terrain un brin compliqué sur la neige artificielle. “On retrouvait vite le dur en dessous en passant certaines portes, il fallait s’adapter tout le temps. Je préfère le deuxième tracé où je n’ai rien lâché. Il m’a permis de faire la différence”.

Sébastien Andres, champion à la simplicité attachante, devrait renouer avec son leadership régional si le corps médical lui en laisse le loisir. “Maintenant, je travaille ce qui me laisse peu de temps pour m’entraîner. Je ne ferai que cinq ou six courses FIS afin de préparer les championnats de France surtout en géant. Je courrai dans le massif et si le peux, j’espère regagner la coupe des Vosges alors que je n’avais pu participer qu’à 3 ou 4 courses lors de la saison dernière”.

Champion sortant de la coupe des Vosges, Jules Passernig (AN munster) doit se satisfaire de la 13e place à 9 secondes de Sébastien Andres. Derrière les deux costauds U30, le U21 Théo Grimm monte sur la troisième marche à 2 secondes et emmène la victoire par équipes de son club du SC Bonhomme devant les Skieurs du Tanet et le SCV Wesserling.

Elise Faber en deuxième manche.

Côté dames, la course accouche du même scénario. Emma Nasti, la U16 des Skieurs du Tanet, devançait de 9 centièmes la U18 Elise Faber (SCR Thann) à mi-course. Dans le deuxième tracé, sa jeune rivale est tombée et la Thannoise a fait le vide. Elise Faber l’emporte avec une confortable avance devant deux autres U18 : 4 secondes 17 sur la tenante de la coupe des Vosges Margot Hocquaux (AS Gérardmer) 2e et 5 secondes 90 sur Emma Spinnhirny (US Ventron) 3e. Même la meilleure U16, Lilou Godel (SC Barr), lui concède un écart de 1 seconde 84.

Elise Faber aura l’opportunité de s’étalonner sur le circuit FIS “j’espère y atteindre les 70 points. Je ne courrai pas beaucoup dans les Vosges par la suite ”.

David Jeangeorges.

Les U16 en plus.

En marge des plus grands, les U16 disputaient leur propre course. Chez les filles, elle a tourné à la démonstration des Bas-Rhinoises et au doublé du SC Barr avec le succès de Lilou Godel devant Elsa Wissler à 2 secondes. Anna Schmitter (SC Bonhomme) complète le podium à 4 secondes 62 devant Emma Nasti (Skieurs du Tanet) qui avait pourtant fait le trou en première manche.

Quant aux garçons, Tom Remy (AS Gérardmer) était au dessus du lot. Les accessits dont un peu plus disputés. Arthur Bergaentzlé (Skieurs du Tanet) prend la 2e place à 3 secondes 67 et Jules Arbeval (SR Saint-Dié-des-Vosges) la 3e à 4 secondes 73.

Tous les résultats.

u16 dames

u16 hommes

u18 à masters dames

u18 à masters hommes